Le Stade lavallois s’est incliné 4-1 sur la pelouse de Sochaux ce vendredi 2 septembre 2022. C’est la troisième défaite des Tango en l’espace de six jours.

Le Stade lavallois n’y arrive plus. Les Tango ont concédé une troisième défaite consécutive ce vendredi 2 septembre 2022 sur la pelouse de Sochaux (1-4). Ils n’ont pas été aidés par l’exclusion de Yasser Balde avant la mi-temps.

Pour ce troisième match en l’espace de six jours, Olivier Frapolli faisait tourner son effectif et son système. Dans un 3-3-3-1, le jeune Dembo Sylla était titularisé pour la première fois dans son couloir droit. Yasser Balde faisait son retour dans le onze de départ tout comme Ryan Ferhaoui.

Bryan Goncalves disputait lui ses premières minutes de la saison.

Les Tango se procuraient les premières occasions. Sur un décalage de Zakaria Naidji côté gauche, la frappe de l’extérieur de Julien Maggiotti était sortie en corner (4′). Le milieu corse était également à la finition d’une combinaison entre Ryan Ferhaoui et Naidji mais sa tentative était trop écrasée (9′).

Comme face au Havre, les Tango réalisaient une bonne première période même s’ils concédaient plusieurs coups de pieds arrêtés, sans réel danger.

Laval ouvre le score mais se retrouve à 10

Pour la quatrième fois de la saison, les Tango prenaient l’avantage. Sur un long centre de Rémy Duterte, Julien Maggiotti concluait d’une magnifique reprise de volée dans un angle fermé (0-1, 29′).

Sochaux réagissait rapidement avec une tête d’Agouzoul qui passait au-dessus (30′). Et puis Laval allait se saborder le match. Yasser Balde était averti une première fois (34′) avant de recevoir logiquement un deuxième carton jaune à la suite d’un tacle en retard sur Ndour (39′).

À ce moment-là de la partie, l’objectif était de renter aux vestiaires avec l’avantage au score. La tâche semblait remplie mais au bout du temps additionnel, Weissbeck arrivait lancé dans la surface et battait Sauvage de près dans un angle fermé (1-1, 42′).

La bonne première de Sylla

Titularisé pour la première fois, Dembo Sylla a montré des choses intéressantes dans ce match. Il a même eu l’occasion de redonner l’avantage aux siens. Servi dans l’intervalle par Naidji, il voyait sa puissante frappe toucher le filet extérieur de Prévot (47′).

Il a ensuite été plus discret offensivement quand Olivier Frapolli, pour combler l’exclusion de Yasser Balde, passait à une défense à 4.

De son côté, Sochaux poussait pour prendre l’avantage mais Sauvage par deux fois (49′) et (54′) maintenaient les espoirs tango. Ils étaient battu face à Agouzoul mais sa barre le sauvait (64′).

Sochaux fait la différence en fin de match

Le Stade lavallois a aussi eu son temps fort ce qui laissait espérer qu’il pouvait réaliser le hold up au vu du scénario. Mais après la frappe repoussée de Duterte (66′), les hommes d’Olivier Frapolli sombraient.

Libre de tout marquage, Doumbia donnait l’avantage aux Sochaliens de la tête (2-1, 72′). Tavares évitait le break dans la foulée (73′) mais Mauricio d’une astucieuse finition devant Sauvage déjà au sol anéantissait tout espoir de ramener un point de Bonal (3-1, 82′). Do Couto enfonçait le clou (4-1, 83′).

Le Stade lavallois n’a plus gagné depuis quatre matchs et voit la zone rouge se rapprocher. Les Tango n’ont plus qu’un point d’avance sur Annecy, premier relégable.

Prochain match samedi 10 septembre avec la réception de Pau, lanterne rouge du championnat.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *