Et si Strasbourg jouait mieux au foot à dix plutôt qu’à onze ?

Le Racing ne repartira pas de Francis-Le Blé avec son premier succès de la saison, mais a réussi à gratter un point (1-1) malgré une heure disputée en infériorité numérique. Le RCSA, tout comme Brest qui n’a pas profité de sa supériorité, restent englués en bas de tableau.

Auteur d’un premier quart d’heure canon à l’image de Pierre Lees-Melou, le club finistérien a ouvert le score grâce à l’ancien joueur de Norwich, porteur du brassard ce dimanche et buteur d’un beau plat du pied sur un ballon glissé par Islam Slimani (1-0, 6e). Fautif sur ce but, le jeune milieu Habib Diarra (18 ans) s’est rattrapé à coups de grandes foulées dans le couloir gauche : l’un de ces rushs, stoppé par Achraf Dari, a permis à Ludovic Ajorque d’égaliser sur penalty et de relancer son compteur buts (1-1, 28e), alors que le Racing s’était montré dangereux sur une action entre Habib Diallo et Jean-Eudes Aholou, quelques minutes auparavant (17e).

Juste avant la demi-heure de jeu, Sanjin Prcić s’est maladroitement essuyé les crampons sur la cheville d’Haris Belkebla et a laissé ses partenaires à dix (31e). Mais cela n’a pas fait couler les Alsaciens (et le rouge mangé par le nerveux Julien Stéphan non plus), Ajorque passant à deux doigts du doublé de la tête (42e). Et si le deuxième acte a été moins mouvementé, la fin de partie aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre, Youcef Belaïli manquant l’immanquable après avoir profité des inspirations de Franck Honorat (85e) et Marco Bizot réalisant le sauvetage du week-end face à un Kevin Gameiro à bout portant, après un service parfait de Diallo (90e+1).

Comme quoi, on peut voir du bon football même sous le déluge brestois.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *