Encore une fois, le salut de l’AC Ajaccio est venu de Youcef Belaïli. Le promu corse s’en est remis à l’international algérien, buteur sur un penalty qu’il a lui-même obtenu, pour vaincre Angers, ce mercredi à l’occasion de la reprise du championnat (1-0). L’ACA s’extirpe provisoirement de la zone rouge et prolonge le calvaire du SCO, battu pour la 8e fois de rang.

La spirale infernale se poursuit pour l’Angers SCO. Défaits un but à zéro par l’AC Ajaccio, les coéquipiers de Paul Bernardoni enchaînent une 8e défaite de rang et restent bons derniers au classement. Il y a eu quelques belles intentions offensives angevines, mais un manque de réussite flagrant. De leur côté, les Corses ont réussi à concrétiser l’un de leurs temps forts, grâce à l’inévitable Youcef Belaïli, et à résister sur leurs temps faibles. Avec cette victoire face à un concurrent direct pour le maintien, l’ACA parvient à sortir la tête de la zone de relégation.

LE FACTEUR X BELAÏLI

Depuis qu’il a rejoint Ajaccio en octobre dernier, Youcef Belaïli fait la pluie et le beau temps dans le club corse. Auteur de trois buts et deux passes décisives avant le match, l’international algérien a encore frappé. Outre une belle activité offensive, il a surtout obtenu et transformé le penalty qui a mis son équipe devant (39e). Pour le reste, les Ajacciens ont su faire le dos rond pour conserver cette avance, à l’image de Mathieu Coutadeur. Le capitaine de l’ACA a abattu un gros travail de récupération au milieu de terrain. Mais cette victoire est aussi celle du gardien Benjamin Leroy, qui a su faire les parades qu’il fallait pour obtenir les trois points et une quatorzième place au terme de ce match.

UN MANQUE DE RÉUSSITE POUR LE SCO

La défaite est sans doute plus dure à accepter pour les Angevins étant donné que le résultat aurait pu être autre. Pire défense du championnat, le SCO a seulement craqué sur le penalty inscrit par Belaïli. Et Angers a affiché un visage différent sur ses transitions offensives. Batista Mendy, Adrien Hunou et Amine Salama ont notamment proposé de belles choses.

Si la première période s’est avérée plus compliquée, la deuxième période aurait pu être celle de la révolte pour les joueurs d’Abdel Bouhazama. Mais le SCO a cruellement manqué de réussite sur ses occasions, à l’image de celle ratée par un Sada Thioub pourtant seul face au but à la 88e. La série noire continue pour Angers, en attendant de recevoir Lorient dimanche pour un match qui s’annonce difficile face au 5e de Ligue 1.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *