Marseille a réalisé une prestation indigne de son rang au Vélodrome et offre à l’AC Ajaccio sa deuxième victoire de la saison (1-2)

Pourtant tout avait bien commencé pour les joueurs d’Igor Tudor avec un penalty sanctionnant une main de Cédric Avinel (13e). Redevenu titulaire, Payet se charge de la sentence et trompe Leroy qui était pourtant parti du bon côté (15e).

Dix minutes après, Moussiti-Oko se joue de la défense olympienne en piégeant Mbemba et en trompant Blanco pris, lui aussi de cours sur la frappe de l’Ajaccien (25e).

L’OM n’est pas flamboyant durant ce premier acte et a été incapable de défendre le 100ème but de Dimitri Payet en Ligue 1.

La situation s’aggrave en début de seconde période à cause de Balerdi qui dévie légèrement mais suffisamment le centre de Koné pour tromper Blanco (47e).

Marseille doit maintenant récupérer un but de retard face à un adversaire totalement recroquevillé sur lui-même. Le peu de punch des Olympiens a de quoi inquiéter et il y a de quoi.

C’est un Corse qui est le plus dangereux pour Marseille avec la déviation malheureuse de Gonzales qui touche le centre de Kaboré mais ça passe juste à côté du but de Leroy (55e).

Dieng (83e), Luis Suarez (88e) ne trouvent pas le cadre dans cette apathie générale et Ajaccio s’impose presque logiquement tant les joueurs de Tudor ont manqué de tranchant.

Le PSG peut s’échapper en tête de la Ligue 1 mais ce n’est pas la seule conséquence car Strasbourg est désormais la lanterne de rouge alors que l’ACA remonte au 18ème rang à égalité avec le 16eme Nantes et le 17eme Reims.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *