Au bout du suspense, nos Nanterriens perdent face à la JDA Dijon sur le score de 79 à 71. Dans une rencontre où Dijon aura très longtemps mené, les verts n’ont jamais lâché.

À égalité de bilan avant la rencontre avec 3 victoires et 2 défaites, les deux formations se devaient de s’imposer pour prendre de l’air au classement. Sans Miralem Halilovic blessé à la main depuis le match de Coupe de France et indisponible pour deux mois, Pascal Donnadieu a dû faire sans son meilleur joueur au scoring et à l’évaluation depuis le début de saison (14,2 points, 5,6 rebonds et 4,6 passes décisives pour 18,4 d’évaluation).

Les deux équipes ont joué les yeux dans les yeux lors les dix premières minutes. Nos joueurs ont même pris jusqu’à trois points d’avance après un énorme shoot longue distance réussi de Keith qui obtient la faute en prime (14-17). Le score à la fin du premier quart-temps est de 23 à 23 suite à trois points du sniper Bastien Pinault pour ramener nos joueurs à égalité.

Après 1,30 minute de jeu dans le deuxième acte, les Franciliens prennent quatre points d’avance, ce qui sera le plus gros écart pris par nos joueurs. C’est à ce moment que la JDA décide de passer à la vitesse supérieure en verrouillant sa défense. Les joueurs de Nenad Markovic passent un 19 à 6 à Nanterre en sept minutes pour allonger leur avance à +11 suite à un lay-up de Chase Simon. Après un passage compliqué, le duo Hans/Bastien décide de prendre les commandes. Après deux dunks de notre internationale Belge qui faisait son retour à Dijon samedi (passé par le club en 2020/21) la JDA prend un premier temps-mort. C’est après que notre serial shooter Bastien marque deux fois à trois points pour passer devant à la pause sur le score de 42 à 43. Une première mi-temps très offensive.

Au retour du break, Lucas Dussoulier permet à Nanterre de garder l’avantage d’une unité (46-47) après 1,30 de jeu, mais ce sera la dernière fois que les coéquipiers de Benjamin Sene auront l’avantage au score. En restant tout proche des Dijonnais malgré un retard monté jusqu’à 9 points, les Franciliens s’accrochent et empêchent Dijon de prendre le large. Le troisième acte se termine sur un trois points de Benjamin pour ramener son équipe à six points (63 – 57).

Ils n’auront jamais vraiment réussi à prendre une avance permettant d’envisager sereinement la fin de rencontre. En revenant même deux fois à deux points dans le dernier acte, les hommes de Pascal Donnadieu peuvent avoir des regrets. Après un nouveau temps-mort à 74-66, notre équipe revient à -3 suite à un and-one de Hans (74 à 71). Le money-time est irrespirable, Nanterre qui avait réussi à amener Dijon au bout de la possession, obligeant l’ancien MVP du championnat David Holston à prendre un shoot à trois points forcé, a vu ses derniers espoirs de victoire réduit à néant après le rebond offensif de Jacques Alingue à 35 secondes du coup de sifflet final. C’est David Holston qui a inscrit les trois points pour définitivement sceller la victoire (77 – 71). Le match s’achève sur le score de 79 à 71. Le quatuor américain de la JDA composé de Holston, meilleur marqueur du match avec 23 points, Ware, McDuffie et Simon a inscrit 60 des 79 points dijonnais a bien aidé dans la victoire.

À retenir que même sans Miralem, l’équipe est capable d’embêter les cadors du championnat. Prochain match samedi prochain au Palais des Sports avec la réception du BCM Gravelines-Dunkerque.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *