Quatre jours après avoir battu l’Argentine (2-1), l’Arabie saoudite a été séduisante face à la Pologne mais elle a perdu (0-2), samedi pour son deuxième match de la Coupe du monde.

Le match : 0-2

Les Saoudiens sont redescendus de leur nuage. Quatre jours après avoir créé une immense surprise en battant l’Argentine (2-1), ils ont perdu contre la Pologne (0-2), à l’occasion de leur deuxième match du Mondial. Les hommes d’Hervé Renard joueront leur qualification pour les 8es de finale face au Mexique, mercredi.

Techniquement, les Saoudiens ont souvent dominé les Polonais. Physiquement aussi, donnant une grosse intensité au match. Lors des 20 premières minutes, ils ont été très séduisants, forçant notamment leurs adversaires à prendre 3 avertissements. Ils ont toutefois manqué d’efficacité offensive, se heurtant à un excellent Szczesny (voir par ailleurs) ou ne cadrant pas leurs tentatives (68e, 77e, 90e). Autour du vétéran Glik et de l’espoir Kiwior, bonne surprise de cette équipe, la défense a tenu le choc.

La Pologne avait donné plus de poids à son attaque, Milik étant préféré à Szymanski dans un 4-4-2 plutôt équilibré. L’ancien Marseillais a été précieux, y compris défensivement. Sa tête de la 63e, sur un centre du Lensois Frankowski, aurait pu aller au fond mais elle s’est écrasée sur la barre. Trois minutes après, c’est Lewandowski qui a échoué sur le poteau adverse. L’attaquant du Barça, qui avait été à l’origine de l’ouverture du score en trouvant Zielinski en retrait (39e), a mis les siens à l’abri à la 82e après une bourde d’Al Malki. À 34 ans, c’est son premier but en Coupe du monde. Et il fait beaucoup de bien à son équipe, qui affrontera l’Argentine mercredi.

10

L’Arabie saoudite a perdu 10 de ses 11 matches de Coupe du Monde contre des nations européennes – la seule exception étant sa victoire 1-0 contre la Belgique en 1994 – s’inclinant lors des 9 plus récents et restant muette lors des 8 derniers.

Le joueur : Szczesny en héros

Déjà très bon lors du premier match contre le Mexique (0-0), Wojciech Szczesny a été le héros de la rencontre face à l’Arabie saoudite. Le gardien de la Juventus a été immense à la 45e, arrêtant le penalty d’Al-Dawsari puis claquant le second ballon qui avait été repris par Al-Burayk. Dix minutes plus tard, il a sorti du pied gauche un tir à bout portant d’Al-Dawsari, qui a encore échoué sur lui de loin à la 69e. En première période, Szczesny avait claqué au-dessus de sa barre une frappe puissante de Kanno (13e). L’Argentine est prévenue : il est bouillant lors de ce Mondial.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *