Fête totale avec feux d’artifice en prime à Bastia, 24 heures avant le réveillon !

Alors qu’une fan zone avait été installée aux abord du stade Furiani pour Bordeaux-Sochaux en avant-match et que la tribune Jojo Petrignani (la plus chaude de l’enceinte, imposant habituellement une grosse ambiance générale) était fermée en raison d’une sanction préalable, les insulaires ont récupéré trois points importants à domicile contre Valenciennes lors de la dix-septième journée de Ligue 2. Un succès mérité tant les Corses ont dominé la partie et se sont procuré de nombreuses occasions nettes, même s’ils se sont longtemps cassé les dents.

Les visiteurs, qui comptent Larsonneur et Debuchy dans leur onze type, ont cru réussir à résister malgré les vagues incessantes portées par le Sporting. À un quart d’heure du terme, les locaux comptaient par exemple une grosse quinzaine de frappes tentées. En face, seulement trois tirs avaient au contraire été observés. Soirée tranquille pour Placide (malgré une timide réaction adverse, sur la fin), donc, contrairement à son confrère. Mais à la 78e minute, VA a craqué sur une tête de Dramé lobant l’ancien portier du Stade brestois. Ce qui permet aux hommes de Brouard de grimper en onzième position, et de prendre leurs distances sur la zone de relégation avec six unités d’avance sur Rodez (dix-septième).

Quant aux victimes du soir, elles occupent la neuvième place… à égalité avec leur bourreau du jour !

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *