Trois ans après sa victoire surprise, Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) a décroché ce samedi la 2e Clasica San Sebastian de sa carrière. Et de quelle manière ! Comme il en a pris l’habitude lors des ses grands succès, le Belge a effectué les 45 derniers kilomètres en solo après être passé à l’offensive dans la montée d’Erlaitz et avoir distancé tous ses rivaux. Près de 2 minutes après le Belge – un gouffre ! – le Français Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers) a pris la deuxième place, tandis que le podium est complété par le Belge Tiesj Benoot (Team Jumbo-Visma). Suivent Bauke Mollema (Trek-Segafredo, 4e à 3’11”), Carlos Rodriguez (INEOS Grenadiers, 5e à 3’11”) et Simon Yates (Team BikeExchange-Jayco, 6e à 3’28”). Lâché dans le Jaizkibel, à plus de 60 kilomètres de l’arrivée, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a quant à lui très vité déchanté lors de cette Clasica San Sebastian 2022.

Une échappée de neuf coureurs, les UAE et les Quick-Step sont les patrons du peloton

Ce sont neuf coureurs qui composent l’échappée matinale de cette 42e édition de la Clasica San Sebastian. On retrouve à l’avant Théo Delacroix (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Manuele Boaro (Astana Qazaqstan Team), Casper Pedersen, Martijn Tusveld (Team DSM), Eugenio Sanchez (Equipo Kern Pharma), Jon Barrenetxea (Caja Rural-Seguros RGA), Ibai Azurmendi (Euskaltel-Euskadi), Oscar Cabedo (Burgos-BH) et Fabien Grellier (Team TotalEnergies). Derrière, c’est l’équipe UAE Team Emirates de Tadej Pogacar qui emmène le peloton et contrôle l’avance de ces neuf coureurs de tête, qui n’obtiennent jamais plus de 3 minutes d’avance.

C’est dans le Jaizkibel (7,9 km à 5,6%), quatrième des six difficultés de la journée, que la course évolue quelque peu, un quatuor composé de Boaro, Tusveld, Izarmendi et Grellier se détachant en tête de la course. Derrière, le peloton s’est nettement rapproché, les UAE Team Emirates et les Quick-Step Alpha Vinyl ayant décidé de durcir la course. Plusieurs coureurs de renom sont alors distancés, dont Juan Ayuso (UAE Team Emirates) et Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe). À 3 bornes du sommet, tous les échappés sont repris, et une nouvelle course va alors commencer… mais ce sera sans Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), pas bien du tout et qui se fait lâcher dans le haut du Jaizkibel !

45 kilomètres de l’arrivée… le show Remco Evenepoel commence !

Dans la descente, Matej Mohoric (Bahrain Victorious) décide de mettre la pression sur l’ensemble du peloton et fait parler ses qualités dans l’exercice, mais ça ne casse pas et le Wolfpack reprend les choses en main. Dans la difficile montée d’Erlaitz (3,8 km à 10,6%), ça monte fort au sein du peloton… puis Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) passe une première fois à l’attaque. En grande forme actuellement, Simon Yates (Team BikeExchange-Jayco) est le seul à réussir à suivre le Belge. Mais quelques centaines de mètres plus loin, le Britannique n’en peux plus de grimper à ce rythme et doit laisser partir le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège.

Au sommet, Evenepoel possède une trentaine de secondes d’avance sur Yates, tandis qu’un quatuor composé de Carlos Rodriguez, Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers), Bauke Mollema (Trek-Segafredo) et Tiesj Benoot (Team Jumbo-Visma) est pointé à près de 45 secondes. Le plateau qui suit la montée d’Erlaitz permet à Remco Evenepoel de creuser l’écart sur ses poursuivants, qui sont désormais au nombre de cinq puisque Simon Yates s’est fait reprendre par le quatuor Benoot-Rodriguez-Sivakov-Mollema.

Evenepoel intouchable, son dauphin se nomme Sivakov

Alors qu’Evenepoel ne perd rien dans la descente, Rodriguez et Sivakov se font la malle à l’arrière et sont désormais les deux premiers poursuivants du Belge. Dans Murgil-Tontorra (2,1 km à 10,1%), la dernière montée de la journée, Remco Evenepoel est survolté et accentue nettement son avance sur ses rivaux, la messe étant dite. Derrière l’intouchable coureur du Wolfpack, Pavel Sivakov a distancé Carlos Rodriguez et décroche la deuxième place, tandis que Tiesj Benoot dépasse le champion d’Espagne et s’offre un beau podium.

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 BEL Remco EVENEPOEL Quick-Step Alpha Vinyl 5h31’44”

2 FRA Pavel SIVAKOV INEOS Grenadiers + 1’58”

3 BEL Tiesj BENOOT Jumbo-Visma + 2’31”

4 NED Bauke MOLLEMA Trek-Segafredo + 3’11”

5 ESP Carlos RODRIGUEZ INEOS Grenadiers m.t.

6 GBR Simon YATES Team BikeExchange-Jayco + 3’28”

7 LET Toms SKUJINS Trek-Segafredo + 4’09”

8 DAN Mattias SKJELMOSE JENSEN Trek-Segafredo m.t.

9 COL Rigoberto URAN EF Education-EasyPost m.t.

10 ITA Lorenzo ROTA Intermarche-Wanty-Gobert Materiaux m.t.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *