Alors que l’édition 2022/2023 de la Coupe de France est malheureusement déjà un lointain souvenir pour l’AS Saint-Étienne, une statistique vient encore un peu plus marquer négativement cette élimination au 7ème tour qui restera sans doute dans les annales.

Le pain noir, les supporters de l’ASSE le mangent depuis de trop nombreuses semaines, mois, années même, car oui ça commence à remonter. Les humiliations, on les a connus, les séries infinies de matchs sans victoire et la relégation aussi.

Un glorieux passé qui paraît si loin

Mais se faire éliminer au 7ème tour d’une compétition que nos glorieux joueurs d’une autre époque, ont remporté à 6 reprises (1962, 1968, 1970, 1974, 1975 et 1977), c’est très peu arrivé dans l’histoire. Avant la désillusion d’hier, l’ASSE avait été éliminée au 7ème tour de la Coupe de France uniquement 2 fois en 8 rencontres. Maintenant ça fait 3 fois sur 9 et ça fait mal.

Aurillac, bête noire de l’AS Saint-Étienne

Les 2 fois précédentes, c’était face à un même club : Aurillac. La première fois, c’était en décembre 1996 au Stade de Baradel. Les locaux, alors en National 2 avait accroché l’ASSE (1-1) à la fin du temps réglementaire. Les prolongations (qui existaient à l’époque) n’y avaient rien changé et ça s’était déjà fini aux tirs au but : défaite 4 à 2 pour les Verts !

La deuxième fois, ce fût 6 ans plus tard, le 23 novembre 2002, de nouveau au Stade de Baradel dans la préfecture du Cantal. L’adversaire de Sainté évoluait toujours en 4ème division (CFA donc national 2), mais cette fois, il n’avait pas eu besoin d’aller aux tirs au but. Victoire nette et sans bavure 3 à 1. Côté stéphanois, Vincent Hognon avait été l’unique buteur.

Des victoires, heureusement il y en a eu

Heureusement, l’ASSE a parfois réussi à passer le 7ème tour. À 6 reprises, face à :

  • 1984/85 : Abbaye US Grenoble (D6)/ASSE (D2) : 0/6
  • 1985/86 : ASSE (D2)/EDS Montluçon (D3) : 9/1
  • 1997/98 : Saint-Amant Tallende (D8)/ASSE (D2) : 0/11
  • 1998/99 : ASSE (D2)/FC Bourg Péronnas (D4) : 3/0
  • 2001/02 : Cluses-Scionzier (D6)/ASSE (D2) : 0/1
  • 2003/04 : CS Belley (D7)/ASSE (L2) : 0/3

Mais pour un club du standing de l’ASSE et avec son histoire et son palmarès dans cette compétition (mais pas que), difficile de se souvenir de ces 6 victoires. Ce sont bien ces 3 piteuses éliminations dont on se souviendra. Et en premier lieu, celle d’hier, du 29 octobre 2022 face à Rodez devant 17.085 spectateurs. Comme depuis des années, l’équipe de l’ASSE enchaîne les défaites ou records « historiques ».

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *