Après la défaite à domicile 6-0 face au Havre, agrémentée de trois cartons rouges, Saint-Etienne est face à un énorme mur.

L’ASSE version 2022/23 a déjà fait tomber un record: jamais les Verts ne s’étaient inclinés par 6 buts d’écart à domicile dans leur longue et prestigieuse histoire !

Samedi, les Stéphanois ont sombré, 6 buts encaissés, 3 cartons rouges reçus, un bilan effroyable qui vient plomber un peu plus un début de saison qui n’avait vu les homme de Laurent Batlles ne prendre que 2 points en 3 rencontres jusqu’alors. Résultat : les Verts sont englués à la dernière place avec -1 point du fait de la sanction infligée suite aux débordement du match de barrage retour d’accession en Ligue 1.

Refondé en partie l’effectif semble porter encore les stigmates et le poids de la relégation de mai dernier mais aussi d’un fonctionnement erratique des années Puel puis Dupraz, glisse un proche du vestiaire stéphanois.

Colère glaciale dans les vestiaires

A l’issue du match qui se déroulait à huis clos, Jean François Soucasse directeur de l’exécutif stéphanois a pris la parole dans le vestiaire face aux visages déboussolés de ces pâles verts. Un discours succinct emprunt d’une colère glaciale !

Les joueurs se sont ensuite dispersés dans un silence lourd et les valises pleines de buts et de griefs sur leur responsabilité coupable.

Laurent Batlles lui s’est présenté en conférence de presse affirmant qu’il pourrait mettre de côté temporairement ses ambitions de beau jeu s’il le fallait pour que l’esprit de corps, le courage et l’abnégation reviennent au cœur du comportement de ses joueurs.

Des renforts au mercato ?

Après avoir purgé le vestiaire d’une partie des joueurs pas franchement investis et ne souhaitant pas particulièrement réparer les dégâts d’une descente dont ils étaient pourtant les acteurs (Moukoudi, Khazri, Boudebouz, Youssouf, Hamouma…) le board stéphanois souhaite encore trouver au moins 3 profils : un gardien numéro 2 (à moins qu’il ne faille un vrai concurrent à Green peu convaincant depuis le début de la saison ?) un attaquant mais aussi un défenseur polyvalent pouvant jouer dans l’axe comme sur les côtés. Le coach Laurent Battles aimerait, lui, voir arriver le double de joueurs d’ici la fin du mercato et voir partir les joueur qui ne se sentent pas dans le projet ligue 2 (Neyou, Palencia…)

Alors que le spectre d’une nouvelle saison galère se renforce, Saint Etienne va devoir trouver des ressources sportives et mentales.

Une défaite qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. ” Ne pas tirer sur l’ambulance mais si les chauffeurs n’ont ni la force ni le courage pour la conduire, il est temps de changer de monture”, réagit par exemple Jean-Michel Larqué.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *