Les Reds avaient un rendez-vous difficile à manœuvrer : un déplacement chez le dauphin !

Une solidité presque habituelle

Dans un scenario qui s’annonçait similaire à celui de Metz au vu du prestige de l’adversaire, les Reds ont à nouveau commencé le match en conservant la solidité défensive que l’on leur a connue.

Mieux, le FCA se porte vers l’attaque notamment par l’intermédiaire de Billemaz. Après avoir obtenu un premier corner (8e), il s’illustre sur un autre obtenu par Bosetti en plaçant une tête à côté (11’).

Bosetti, se charge ensuite d’un coup franc qui met en difficulté Desmas, qui prolonge le ballon qu’aucun annécien ne parvient à reprendre (15’)

En réponse, Alioui déclenche la première frappe du match : captée par Escales (18’).

Le HAC domine mais n’arrive pas à se créer de véritables occasions. Suite à une récupération haute, Kitala frappe mais ne cadre pas (28’).

Juste avant la mi-temps, les Reds se montrent dangereux sur corner. Testud dévie le ballon mais Pajot n’arrive pas à reprendre. Ensuite, Billemaz dribble plusieurs joueurs mais son centre est repoussé (45’).

Du Paradis à l’enfer.

De retour des vestiaires, le FCA repart sur ces mêmes bonnes intentions.

Malgré une première tentative de Kitala après plusieurs dribbles (48’), le FCA est solide.

Alioui trouve une reprise qu’il envoie au-dessus (53’, celle de Billemaz passe à côté (59’).

Le tournant du match intervient à la 63ème minute. Maxime Bastian met parfaitement le pied sur le ballon et récupère juste devant la surface. M. Paradis désigne finalement une faute et un jaune, synonyme d’expulsion. Les Reds évolueront donc pendant 30 minutes injustement à 10.

Ces 30 minutes sont évidemment terribles, le FCA ayant bloqué toute offensive dangereuse avant le rouge, concède finalement un penalty généreux (73’).

Si l’on ne peut pas dire qu’il n’y a pas faute, le duel engagé de Billemaz qui se transforme en pénalty prolonge la dureté des décisions envers le FCA.

Sur le penalty, Alioui le tire bien mais Florian Escales voit le ballon passer juste sous sa main (75’). Dommage !

Face à l’un des favoris du championnat et en infériorité numérique, les Reds souffrent. Cornette s’essaye une première fois mais Mouanga le contre bien (79’). La deuxième et la bonne et l’attaquant permet au Havre de prendre le large, 2-0 (83’).

Les tentatives d’El Hajjam (90’) puis Confais, seul devant la cage mais un peu court (90+3’) ne changeront rien au score et au résultat de ce match.

Le FC Annecy s’incline finalement dans un match que le Havre a globalement dominé, mais dans lequel les Reds avaient leur mot à dire avant l’exclusion injuste. Rendez-vous dans 2 semaines au Parc des Sports !

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *