Plus de 13 000 spectateurs, ce samedi, pour le premier match de la saison et une belle ambiance dans les 2 kops.

Ce samedi 30 juillet, à l’occasion de la première journée de la Ligue 2, le club à la Croix de Lorraine s’est facilement et logiquement imposé, 3 à 0, contre l’Amiens SC de Phillipe Hinschberger. Georges Mikautadze a notamment inscrit un but et délivré une passe décisive.

Une première réussie à St Symphorien ! Pour son premier match officiel de la saison en L2, le FC Metz n’a pas tremblé et s’est facilement imposé, 3 à 0 face à Amiens.

Les Grenats ont plié le match en moins de 30 minutes : Lamine Gueye a ouvert la marque à la 19′, Georges Mikautadze a doublé la mise juste avant la pause et Ibrahima Niane a scellé la victoire lorraine en début de seconde période.

Seule ombre au tableau : l’expulsion en fin de rencontre de Warren Tchimbembé, seulement 12 minutes après son entrée en jeu, après avoir récolté deux cartons jaunes.

Après une année noire en L1, le club à la Croix de Lorraine semble avoir retrouvé des couleurs.

Une efficacité redoutable devant et derrière

Durant cette rencontre, es Grenats ont notamment fait preuve d’une redoutable efficacité. C’est ” un réalisme chirurgical “, a même expliqué, Christophe Delmotte, le coach adjoint du FC Metz, qui a remplacé sur le banc l’entraineur Laslo Bölöni, à l’isolement pour cause de Covid.

Les Grenats n’ont cadré que quatre de leurs frappes et ils ont marqué trois fois. Gueye, Niane, et Mikautadze n’ont pas tremblé devant les cages picardes et ils ont eu aussi, il faut le reconnaître, un brun de réussite ; le tir de l’attaquant géorgien heurtant notamment le poteau, avant de finir au fond des filets amiénois. En attaque, la vivacité et la qualité technique des Lorrains ont fait la différence.

De l’efficacité devant, mais aussi derrière : les occasions picardes ont été rares et le patron de la défense messine Kiki Kouyaté a tenu parfaitement la barraque…Mention spéciale aussi au gardien Alexandre Oukidja. Relégué sur le banc en cours de saison dernière par Fred Antonetti, mais replacé N°1 par son prédécesseur, l’international algérien, est resté calme et a apporté toute son expérience à cette jeune et séduisante équipe messine. Le public grenat a d’ailleurs apprécié cette première sortie victorieuse, en applaudissant longuement le 11 messin. L’opération reconquête et remontée a bien commencé…Pourvu que ça dure !

Mikautadze, futur prince de St Symphorien

Un but et une passe décisive. Pour sa première titularisation avec le FC Metz, l’international géorgien a régalé le public de St Symphorien. Après avoir affolé les défenses du championnats belge, ces deux dernière saisons, Georges Mikautadze a livré une prestation aboutie. Ses qualités, comme la malice, la technique balle au pied et surtout l’efficacité ont parlé !

Grâce à Mikautadze, mais aussi Jallow et Maziz, l’ancien trio de feu de Seraing, le club satellite du FC Metz en Belgique, les Grenats avancent déjà avec certaines certitudes sur le plan offensif.

Philippe Hinschberger après la défaite 3-0 de l’AmiensSC contre FCMetz:

“Je regrette qu’on n’ait pas marqué au moins un but. On ne doit pas faire des erreurs bêtes comme ça… On leur offre deux buts. Ils ont 4 tirs cadrés, ils en mettent 3.”

Prochain match du FC Metz, le lundi 8 août, à Caen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *