L’instance européenne a validé la participation de Toulouse à la phase de groupes de la Ligue Europa après avoir enquêté sur ses liens avec l’AC Milan.

Les changements opérés dans l’organigramme du Toulouse FC et le projet de scission entre le club et l’AC Milan, lui aussi propriété de RedBird Capital, ont convaincu l’UEFA.

La chambre de contrôle financier des clubs de l’instance qui régit le football européen a donné son feu vert pour la participation du vainqueur de la Coupe de France à la Ligue Europa. Une qualification acquise sur le terrain qui était remise en cause par l’interdiction pour deux clubs possédant des actionnaires communs de s’engager dans la même compétition européenne.

Pas de vente ou de prêt entre les deux clubs

L’UEFA a estimé qu’il n’y avait plus de liens dans les chaînes de décisions des deux clubs et que les aménagements financiers étaient suffisants pour garantir l’indépendance du club italien, qui disputera la Ligue des champions, et du TFC. L’UEFA demande néanmoins aux deux clubs de ne pas se vendre ou se prêter de joueurs sur la saison à venir et d’assurer l’indépendance de leurs cellules de recrutement.

À noter qu’Aston Villa (ANG, qualifié en Ligue Conférence, C4) et le Vitoria Guimaraes (POR, C4), tous deux propriétés de V Sports, ainsi que Brighton (ANG, Ligue Europa, C3) et l’Union Saint-Gilloise (BEL, C3), dont le principal actionnaire est le joueur de poker Tony Bloom, ont tous les quatre été autorisés à participer aux compétitions européennes pour lesquelles ils se sont qualifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *