Les basketteurs limougeauds qui restaient sur sept succès lors de ses huit derniers matchs en championnat se sont inclinés vendredi soir 50 à 62 dans le Nord.

Massimo Cancellieri avait raison de redouter pour ces hommes cet enchainement de quatre rencontres à l’extérieur, deux en coupe d’Europe, deux en championnat.

Car si le CSP a ri mardi soir à Manresa, il a pleuré ce vendredi soir à Gravelines.

Encore que pour pleurer, il faut avoir joué, et ça, les Limougeauds ne l’ont guère fait dans le Nord. L’attaque, et ses leaders, ont été méconnaissables : aucun tir lors des deux premières minutes, trois paniers à peine lors du premier quart temps.

Quant à la défense, elle était paradoxale : plutôt bonne, mais les locaux menaient déjà de presque 20 points à la pause, 40 à 21 !

Meilleure défense de l’Élite malgré tout

C’est le seul point positif que l’on retiendra de cette défaite : même en étant passé complétement au travers du match, le CSP demeure la meilleure défense de l’Élite.

Car en deuxième mi-temps, Gravelines n’inscrivait que 22 points. Un frémissement dans le money-time permettait d’atténuer légèrement le score, mais pas de l’inverser cette fois, Limoges partait de trop loin.

62-50 au final. Une rencontre à vite oublier, avant le déplacement à Roanne, vendredi 16 décembre prochain.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *