Saint-Étienne venait au Chambon pour affronter le GF38 dans la même situation arithmétique : deux victoires au compteur. Laurent Battles, l’entraîneur des Verts estime que son équipe aurait pu remporter la mise, en étant plus tranchante devant.

« C’est difficile d’analyser un match, j’en ai gros sur la patate car on perd un joueur sur blessure (le Haut-Savoyard Chambost, qui s’est blessé au poignet, évacué par les pompiers, ndlr). Il y a eu des choses intéressantes, en étant plus méchants, on aurait pu gagner ce match. Il y a eu beaucoup de changements. Nous avons une équipe ambitieuse et concernée » se satisfait l’entraîneur des Verts. D’ailleurs, il a vu beaucoup de choses positives. « Je suis satisfait par l’investissement, le jeu qu’on a produit. On prend un but sur un coup du sort, mais j’ai vu des joueurs qui étaient concernés. Il y a un bon état d’esprit. »

« Il faut nous laisser le temps de construire »

L’ancien joueur du GF38 reste néanmoins prudent sur ses ambitions cette année. « On construit quelque chose qui va être long, on va être attendu partout. Ça ne va pas être facile. Il faut nous laisser le temps de construire », explique-t-il. Néanmoins, retrouver le GF38 a été une bonne surprise.

« J’ai été content de revoir certains dirigeants, Brice Maubleu ou Loris Néry. C’est toujours plaisant de les revoir. C’est important de jouer contre ce genre d’équipe de bon niveau, et on peut être sûr que rien ne sera facile dans le championnat cette année. »

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *