Il n’y a pas vraiment eu de match pour l’ouverture de cette 11e journée de Ligue 1. Le LOSC s’est facilement imposé 3-0 sur la pelouse d’une équipe de Strasbourg à la peine. Jonathan David double buteur (41e sp, 76e) puis Rémy Cabella (80e) permettent ainsi aux Lillois de remonter à la 6e place. Le Racing, qui a remporté un seul petit match depuis le début de la saison, reste 15e du classement.

Lille n’a pas fait de détails. Ce vendredi soir, le LOSC s’est très largement imposé sur la pelouse de Strasbourg (0-3), en ouverture de la onzième journée de Ligue 1. Dans un stade de la Meinau à guichets fermés, Jonathan David (41e sp, 76e) et Rémy Cabella (80e) ont fait le bonheur des leurs. Au classement du championnat de France, les Dogues grimpent en sixième position, à un petit point du top 5, tandis que les Strasbourgeois chutent à la quinzième place.

Il y avait Kylian Mbappé, Neymar mais également Terem Moffi en tête du classement des meilleurs buteurs de l’élite. Désormais, ces trois hommes sont devancés par un autre. C’est Jonathan David qui s’est emparé de leur bien, avec désormais neuf réalisations à son compteur. Le Lillois a atteint ce total, grâce à un penalty inscrit peu de temps avant la pause (41e, 0-1). Avant de trouver à nouveau la faille, cette fois à bout portant (76e, 0-2). L’international canadien a même été tout proche de soigner encore un peu plus ses statistiques, mais c’est Matz Sels qui a eu le dernier mot lors de leur duel (45e+3). Le portier alsacien s’est à nouveau montré intraitable devant ce même adversaire, peu de temps avant l’heure de jeu (58e).

GRANDE PREMIÈRE POUR CABELLA

Aux côtés de David, un autre homme a également brillé. Habitué à cadrer ses tentatives depuis l’entame de cette saison, Rémy Cabella a continué sur sa lancée. Sur l’action du break, il a sollicité une première fois le dernier rempart adverse (76e), avant de parvenir à le tromper, d’une frappe décroisée (80e, 0-3). Pour son tout premier but sous les couleurs lilloises. Dans le temps additionnel, Edon Zhegrova a bien tenté de participer à la fête, mais il a manqué de puissance dans sa frappe (90e+3).

En face, les Strasbourgeois, malgré une certaine envie et des situations offensives, ont eu bien du mal devant. Pire, ils ont dû attendre la 87e minute de jeu pour cadrer leur première (et unique) tentative. Kévin Gameiro, de la tête, a été le seul à solliciter Lucas Chevalier. Mais la justesse technique et l’inspiration étaient clairement dans le camp adverse. Quant à Chevalier, il n’a presque rien eu à faire et il enchaîne donc avec un deuxième clean sheet consécutif.

LILLE EST LANCÉ

Strasbourg, qui avait attendu la journée précédente pour signer une première victoire cette saison (2-3 à Angers dimanche dernier), retombe donc dans ses travers. Le club alsacien compte désormais cinq défaites sans oublier cinq matches nuls. Les hommes de Julien Stéphan vont devoir réagir du côté de Toulouse, le dimanche 23 (15h).

Quant à Lille, il s’agit d’une grande première. Les Dogues étaient habitués à alterner défaite et victoire depuis le mois d’août dernier. Cette fois, le LOSC enchaîne une deuxième victoire consécutive, après le derby contre Lens (1-0) dimanche dernier, et ce pour la toute première fois depuis le mois de mars. Et pourquoi pas envisager la passe de trois, le dimanche 23 (20h45), face à Monaco.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *