Que de regrets pour les Guingampais, qui ont tenu la victoire jusqu’à la fin du temps réglementaire. Mais l’EAG s’est fait surprendre par Amiens, qui a égalisé sur sa pelouse (1-1) lors de cette 18e journée de Ligue 2.

Au coup de sifflet final, l’EAG peut nourrir des regrets. Sur la pelouse d’Amiens, pour la 18e journée de Ligue 2, les Guingampais ont tenu la victoire jusqu’à la 90e minute. Pourtant, avant ce tournant, c’était un hold-up réalisé par les Bretons.

Une occasion, un but

En première période, les Picards font déjouer les hommes de Stéphane Dumont, dominés dans tous les secteurs de jeu. Le plan de Philippe Hinschberger fonctionne bien pour Amiens, même si une seule occasion franche est à souligner : un raté de Cissé, seul dans la surface après une erreur de la défense.

C’est au retour des vestiaires que les Costarmoricains assènent le coup de massue. Sur la première occasion, El Ouazzani s’offre son premier but pour sa première titularisation. Un face-à-face remporté, après un bon ballon de Manceau (0-1, 48’).

Les Amiénois pensent avoir l’occasion de répondre peu de temps après, mais l’arbitre ne sanctionne pas la faute de Louiserre dans la surface guingampaise. Le penalty semblait incontestable, Kakuta est peut-être fautif d’en rajouter, mais l’attaquant est bien gêné par le milieu breton.

Le match se ferme ensuite et les Guingampais pensent réaliser le coup parfait. Jusqu’à ce que Tolu s’impose dans les airs à la fin du temps réglementaire, pour remettre les équipes à égalité (1-1).

Malgré une fin de match irrespirable pour la défense bretonne, Guingamp ramène un point de son déplacement. Le club patine au classement et reste 12e de Ligue 2.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *