Kevin Punter a fait des seaux à volonté pour pousser Partizan à la victoire à l’extérieur à OAKA.

Kevin Punter a marqué un sommet de la saison de 29 points sur 6-8 (six étant un record personnel de l’EuroLeague) 3 points alors que le Partizan Belgrade battait le Panathinaikos 91 à 89 sur la route. Le match marquait la première fois que l’ancien capitaine du Panathinaikos Ioannis Papapetrou affrontait les Verts après son départ l’été dernier, mis à part le retour toujours émouvant de Zeljko Obradovic à OAKA.

“Cela revient à rester enfermé”, a déclaré Punter. «Ils ont changé leur stratégie défensive en seconde période, j’ai donc dû m’adapter. Moi et Mathias [Lessort] nous sommes assurés d’être sur la même page et nous l’avons fait. Chaque fois que nous obtenons une victoire sur la route, c’est la clé. Nous avons pu en voler un ici, et c’est un grand moment pour nous.

Le nouveau venu du Panathinaikos Dwayne Bacon a connu des débuts prometteurs avec l’équipe grecque, perdant 17 points lors de son premier match après la finale de la Ligue française de la saison dernière avec l’AS Monaco.

Il a marqué cinq points à la dernière minute alors que son équipe revenait d’un déficit de 10 points pour combler l’écart à 87-89 avec sept secondes à jouer.

Danilo Andjusic a réussi une paire de lancers francs et Mateusz Ponitka a marqué de l’autre côté, mais les hôtes n’ont pas eu le temps de changer quoi que ce soit au résultat final. Le Partizan a remporté sa troisième victoire consécutive en EuroLeague tandis que le Panathinaikos est tombé à 1-5.

“Félicitations à mes joueurs, c’est une victoire importante”, a déclaré l’entraîneur du Partizan Zeljko Obradovic . “La deuxième mi-temps a été très différente, on s’y attendait, on s’est dit dans le vestiaire qu’ils seraient très agressifs. Nous avons fait des revirements sans aucune raison, ils sont revenus et c’était un match difficile en deuxième mi-temps.

Punter avait 20 de ses points en première mi-temps pour pousser le Partizan à prendre un 41-54 derrière un tir stellaire. La réaction du Panathinaikos est venue sous la forme d’une course de 16 à 4 qui a placé les Verts à un point d’écart à mi-chemin de la troisième période, mais leurs adversaires ont répondu avec sept points sans réponse.

Avec Nate Wolters (17 points, quatre passes) en tête, le Panathinaikos a fait une autre tentative de retour et Mateusz Ponitka a marqué pour le 71 – 74 à sept minutes de la fin. C’est à ce moment-là que Punter s’est verrouillé et a de nouveau chargé neuf points au cours des quatre minutes suivantes alors que le Partizan récupérait un avantage à deux chiffres, 78 – 88.

Le jeu a ensuite été interrompu pendant quelques minutes car le sol a dû être nettoyé des objets lancés par certains fans du Panathinaikos. Les hôtes ont fait leur dernier échange après la pause mais le Partizan a tenu le coup.

“Nous étions mous au début, notre défense était vraiment mauvaise”, a déclaré l’entraîneur du Panathinaikos Dejan Radonjic. « La deuxième mi-temps a été totalement différente. Nous avons eu l’occasion de gagner le match mais à la fin, nous avons perdu.

Mathias Lessort a contribué 12 points plus 11 rebonds à la victoire du Partizan tandis que Zach LeDay a récolté 13 points et 10 rebonds. Dante Exum a fourni 12 points, dont quelques seaux clés après des efforts individuels sur le tronçon.

Derrick Williams a récolté 14 points et sept rebonds pour le Panathinaikos. Pontika a marqué 12.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *