Grâce à deux buts inscrits par Kylian Mbappé et Bradley Barcola après la pause, le PSG a dominé la Real Sociedad (2-0) ce mercredi soir en huitièmes de finale aller de Ligue des champions.

Le match : 2-0

Le PSG n’a pas survolé les débats mais a assuré l’essentiel ce mercredi soir en huitièmes de finale aller de Ligue des champions (2-0). L’équipe de Luis Enrique aura maîtrisé son sujet une trentaine de minutes et ce long temps fort a été suffisant pour faire la différence face à des Basques diminués et bien trop timorés par séquence.

Le premier acte a été ronronnant pour les Parisiens. Kylian Mbappé, profitant des grands espaces laissés par l’arrière-garde adverse, a eu quelques opportunités mais ses tentatives ont une à une échoué. En se couchant rapidement sur sa droite sur un tir croisé, Remiro a remporté le premier duel de la partie face au Français (6e) et ce fut à peu près la seule grosse occasion parisienne des 45 premières minutes. Agressive dans les duels, la Real Sociedad s’est elle enhardie au fil du temps et Takefusa Kubo (18e), André Silva (22e) et surtout Mikel Merino (45e) ont fait passer un frisson sur le but de Gianluigi Donnarumma.

Il aura donc fallu attendre pratiquement l’heure de jeu pour que les filets tremblent enfin. Laissé seul par Kubo sur un corner, Mbappé inscrivait en renard son quatrième but de la saison en C1 (58e). Le PSG accélérait enfin et après une nouvelle alerte, une frappe du numéro 7 parisien sur le haut de la barre transversale de Remiro (64e), Bradley Barcola scellait l’issue de la rencontre au bout d’un joli raid en solitaire (70e).

Assommés, les joueurs d’Imanol Alguacil ne sont jamais parvenus à se révolter et auront fort à faire le 5 mars prochain pour renverser l’avantage pris par les Parisiens. Luis Enrique, qui avait fait le choix d’installer Beraldo au poste de latéral gauche au détriment de Lucas Hernandez, et Fabian Ruiz devant la défense, a réussi son pari.

7

Privilégiant souvent l’option en solitaire, Kylian Mbappé a tenté 7 tirs ce mercredi soir face à la Real Sociedad (4 cadrés, 1 but).

Le joueur : Barcola prend la lumière

Durement critiqué lors de son dernier match de Ligue des champions au Parc des Princes contre Newcastle (1-1, le 28 novembre dernier) pour sa maladresse devant le but, Bradley Barcola a fait exulter tout un stade en doublant la mise ce mercredi soir. Titulaire indiscutable depuis cette soirée d’automne, l’ancien Lyonnais enchaîne les bonnes prestations et améliore sa fiche statistique semaine après semaine.

Aligné sur le front de l’attaque avec Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé, il a été discret dans le premier acte avant de se lâcher dans le second. Inscrit en solitaire, son but, le premier de sa carrière en C1, est un modèle du genre.

Le fait : une ouverture du score en supériorité numérique

La 57e minute se jouait au Parc des Princes lorsque Hamari Traoré, après un duel anodin avec Kylian Mbappé, s’est écroulé dans sa surface. Visiblement touché à une cheville, le Malien est resté un long moment au sol, vite rejoint par les soigneurs de la Real Sociedad. Boitillant, le latéral a été pris en charge en dehors des limites du terrain.

Sur le corner suivant, Traoré n’a pu que constater l’ouverture du score de l’attaquant parisien depuis le bord de la pelouse : Takefusa Kubo, temporairement au marquage sur Mbappé, a été trop laxiste et ce dernier lui a faussé compagnie au second poteau pour marquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *