Pour cette affiche contre Pau, Ekinox a fait le plein, mais aussi le plein de jeunes basketteurs avec la présence de la section Amateurs. Pour cette rencontre, nous attendions Garrett Sim, mais l’ancien bressan, touché au dos n’a pas fait le déplacement. C’est avec un effectif particulièrement réduit que le coach Eric Bartéchéky doit composer ce soir.

La rencontre débute bien pour nos bressans, bien emmenés par un James Palmer Jr particulièrement actif, 7 points dans le premier quart, bien imité par Massenat, adroit en ce début de match. La fin du premier quart voit Pierre Pelos sortir 8 points de rang, cela fait du bien, l’écart de 8 points, 24-16 sur un ultime panier roublard de l’ami Max Courby.

C’est Pelos Time à Ekinox, le gersois veut scorer face à son ancien club, 11 points pour lui. Et ce n’est pas Freddy Fauthoux, lui aussi ancien du club, qui lui dira d’arrêter. La JL est bien dans son match, à l’image de ce panier d’Alex Chassang, de nouveau Bleu, qui se joue de Vitalis Chikoko pour scorer 2 points sous le panier. Les cadres palois ne sont pour l’instant pas dans un match cadre, et ce n’est pas pour nous déplaire. Il faut dire que les bressans jouent chaque possession avec intensité et ça des deux côtés du terrain. Ils ne se privent pas de mettre la pression, déjà 10 balles perdues par les visiteurs. Mi-temps 50-29.

De bonne augure avant mercredi

Le retour des vestiaires offre une rencontre plus équilibrée. Côté JL, c’est Jordan Floyd qui prend les commandes du jeu offensif. L’une des révélations de ce début de saison offre une belle palette de ses talents, n’hésitant pas à attaquer le cercle ou tirer à mi-distance pour porter l’écart à 24 points, 66-42 et 17 points à son compteur personnel. L’autre joueur en forme en ce début de saison, Hugo Benitez, continue de s’affirmer, multipliant les offrandes à ses partenaires, à l’image de cette passe aveugle pour Maxime Courby mais aussi alimentant la marque. La Jeu est toujours en course pour atteindre la barre des 100 points ce soir, le 3e quart se concluant sur le score de 77 à 49.

L’entame du dernier quart est plus compliqué, il faut dire qu’avec +25 en moyenne, et 30 premières minutes de qualité, il fallait s’attendre à quelques minutes plus compliquées. Si la perspective de passer les 100 points devient plus incertaine, l’issue du match reste elle sans incertitude. Les hommes de Freddy Fauthoux ont fait le plus dur et gèrent le match désormais. Preuve en est, le jeune Hugo Cucherat rentre et effectue ses premières minutes pros avec la Jeu.

Ekinox est debout, la JL peut savourer et apprécier le spectacle produit ce soir. Victoire 92-77.

De bonne augure avant les débuts européens mercredi soir contre l’équipe roumaine de Cluj-Napoca.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *