Après avoir tenu tête à Nancy pendant 18 minutes, ce samedi 10 décembre, les Blésois ont encaissé un 25-2 dont ils ne se sont pas remis.

Nancy : 97ADA Blois : 75

C’était le match des promus, ce samedi à Gentilly. Au lendemain des succès de Fos et du Portel, quelques heures après celui d’une équipe de Strasbourg qui remonte la pente à une vitesse vertigineuse et alors que Pau, désormais dernier, a reçu le feu vert de la DNCCG pour recruter, le Sluc et l’ADA avaient besoin d’une victoire pour assurer leurs arrières. Et cette victoire ce sont les Nancéiens qui l’ont remportée.

Cette rencontre n’a pas débuté sous les meilleurs auspices pour des Blésois rapidement pénalisés : une faute sifflée à Gagic et surtout deux à Johnson, contraint de rejoindre le banc après moins de 2’30” de jeu. Nancy va en profiter, n’hésitant pas à provoquer, encore et encore, la défense de l’ADA (8-2, 4e). Mais Cook, dans tous les bons coups en ce tout début de partie, et ses partenaires vont rapidement refaire leur retard au point d’inciter Sylvain Lautié à prendre un temps-mort (8-10, 6e).

Les Blésois rapidement pénalisés

Cette rencontre n’a pas débuté sous les meilleurs auspices pour des Blésois rapidement pénalisés : une faute sifflée à Gagic et surtout deux à Johnson, contraint de rejoindre le banc après moins de 2’30” de jeu. Nancy va en profiter, n’hésitant pas à provoquer, encore et encore, la défense de l’ADA (8-2, 4e). Mais Cook, dans tous les bons coups en ce tout début de partie, et ses partenaires vont rapidement refaire leur retard au point d’inciter Sylvain Lautié à prendre un temps-mort (8-10, 6e).

Du jeu rapide, des tirs de loin, de belles séquences collectives avec Cornely pour servir ses intérieurs : si les joueurs de Mickaël Hay mettent de la variété dans leur basket lors de ce quart-temps, ils perdent malheureusement quelques ballons dont leurs adversaires font leur miel. Et Mike Scott, l’homme aux 612 matchs de NBA, ne se fait pas prier pour les sanctionner (21-19, 10e).

L’ADA finit mal le deuxième quart-temps

Avec Sow pour alimenter la marque et Ndiaye pour cueillir des rebonds, les Blésois ne se laissent pas distancer pour autant. Ils sont dans leur match et Cornely, profitant d’un ballon idéalement ressorti par Johnson, leur redonne même l’avantage (27-29, 14e).

Ces deux formations, qui se sont si souvent croisées en Pro B, ne se lâchent pas d’une semelle. C’est à toi, à moi… mais avec déjà quatre des joueurs du cinq de départ de l’ADA à deux fautes. Il faut pourtant bien continuer de défendre… même s’il n’y a pas grand-chose à faire quand Gombauld monte au dunk puis permet aux Lorrains de virer avec six longueurs d’avance (43-37, 20e).

Mike Scott et Caleb Walker assomment l’ADA

Les Loir-et-Chériens viennent d’encaisser un 8-0, Caleb Walker, l’ailier US du Sluc, est déjà à 16 d’éval… et ce n’est pas fini. Car les Nancéiens ne relâchent pas leur pression après la pause. Ce sont eux, sans conteste, les patrons sur le parquet et Mike Scott se charge de faire mettre un genou à terre aux Blésois en empochant deux paniers consécutifs à 3 points… Là, clairement, ça se complique.

Dépassés, débordés, les joueurs de l’ADA n’y sont plus du tout. À un quart d’heure de la fin de la rencontre, et alors qu’ils viennent de subir un 25-2 – oui, vous avez bien lu : 25-2 – les voilà complètement distancés (60-39, 25e), eux qui avaient pourtant fait jeu égal avec leurs adversaires pendant 18 minutes.

Les Blésois vont heureusement finir par stopper cette hémorragie. Mais pas vraiment à diminuer le rendement du duo Walker-Scott (74-54, 28e). Eux qui ne s’étaient jusque-là inclinés que face aux cadors de la division – les six premiers du classement au coup d’envoi – subissent cette fois la loi d’une équipe de la deuxième moitié de tableau… mais une équipe véritablement survoltée. À l’image de Mike Scott qui a terminé sa soirée à 32 points et 39 d’éval !

Si Thomas Cornely, en bon capitaine et en passeur efficace, a tenté de maintenir son équipe à flot, la défaite est lourde. Lui et ses partenaires ont maintenant une semaine pour se remettre la tête à l’endroit. Prochain match samedi 17 décembre au Jeu de paume face à Nanterre.

    Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

    Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *