Dans un Chaudron de Geoffroy-Guichard clairsemé et toujours contestataire, l’AS Saint-Etienne a réussi à s’imposer face au Stade Lavallois Mayenne FC (1-0), ce mardi soir, lors de la 18ème journée de Ligue 2. Un court mais précieux succès pour les Verts, qui se relancent un peu dans la course au maintien.

LE FAIT DU MATCH

L’entrée décisive de Jean-Philippe Krasso ! Après une première période affligeante sur le plan technique, marquée par de nombreuses imprécisions, Laurent Batlles a décidé de revoir sa copie en faisant rapidement entrer son meilleur buteur à la place du décevant Ibrahima Wadji (55ème). Un changement qui va être LE tournant de cette rencontre entre mal classés. Dès ses premiers ballons, le numéro 17 des Verts a réussi à trouver des décalages, faisant montre d’une technique impeccable. Moins de quatre minutes après son entrée, il a offert sur un plateau l’ouverture du score à Mathieu Cafaro (59ème). Une entrée qui a TOUT changé.

LE BUT

1-0 (59ème) : L’ASSE ouvre le score ! Gaëtan Charbonnier se bat bien dans le couloir droit et parvient à ouvrir le jeu vers Mathieu Cafaro, dans l’axe. L’ailier stéphanois lance ensuite Jean-Philippe Krasso dans la profondeur. Le numéro 17 des Verts s’infiltre sur le côté droit de la défense du promu mayennais, mystifie son vis-à-vis de son crochet caractéristique puis déploie un centre parfait en retrait à destination de ce même Mathieu Cafaro, qui a poursuivi son effort. Seul face au but lavallois, plein axe, l’ancien joueur du Stade de Reims convertit sans trembler cette offrande d’un plat du pied droit gagnant.

LES NOTES

ASSE : Larsonneur (6) – Appiah (6,5), Sow (5.5), Briançon (Cap.) (6), Pétrot (4,5) – Moueffek (6), Bouchouari (5,5), Lobry (4,5), Cafaro (5) – Charbonnier (4,5), Wadji (3).

SLMFC : Sauvage (5) – Adéoti (6,5), Cros (6), Seidou (5,5) – Gonçalves (5), Sanna (6), Bobichon (6), Roye (Cap.) (6), Mouali (4) – Elisor (5), Naïdji (4).

L’HOMME DU MATCH

Jean-Philippe Krasso (ASSE). L’attaquant stéphanois, en fin de contrat au 30 juin, répète à l’envi qu’il n’est pas perturbé par sa situation contractuelle. Force est de constater que le natif de Stuttgart allie les actes à ses paroles. Entré peu après la reprise, il a transformé le jeu des Verts. Impeccable avec le cuir, il a été présent dans tous les bons coups de son équipe, la portant purement et simplement vers une victoire capitale.

LES CONSÉQUENCES

“Six points sur les deux derniers matches de la phase aller ou la porte” : Laurent Batlles, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, a rempli 50% de son objectif et a, pour l’instant, sauvé sa tête. Sans être géniale, face à un promu mayennais décimé, son équipe a su logiquement s’imposer dans ce premier match de la peur. Grâce à ce quatrième succès de la saison, l’ASSE reste lanterne rouge (15 points) mais se relance timidement. Surtout, elle se rapproche du premier non relégable, qui n’est plus qu’à quatre longueurs.

Confronté à de multiples absences, le Stade Lavallois n’a pas démérité dans le Forez. Globalement dominé, le promu mayennais a logiquement fini par céder devant la supériorité stéphanoise. Suite à ce revers, le troisième de rang et le dixième de l’exercice, le SLMFC reste bloqué à 20 points, au quinzième rang.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *