Lyon-Villeurbanne, qui s’est imposé sans briler ce dimanche face à L’Elan Béarnais, a mis un terme à cinq défaites consécutives toutes compétitions confondues.

Asvel – Pau-Lacq-Orthez91-79

La victoire de la rédemption, après cinq échecs de rang en championnat et en Euroligue, est (enfin) intervenue ce dimanche à l’Astroballe face à Pau-Lacq-Othez. Mais elle ne fut pas simple à obtenir après deux premiers quart-temps moyens, même si les Villeurbannais ont fait la course en tête la majeure partie du temps.

Les 11 points d’Amine Noua (21 au total) dans la troisième période ont permis à l’Asvel d’asseoir sa domination, en portant son pécule à 19 unités (68-49, 25e). Cette belle avance, elle l’a pourtant laissé fondre. Dans le sillage de Garett Sim (18 points), l’élan Béarnais a exploité les largesses défensives de son adversaire rhodanien pour grignoter son retard (82-77, 38e).

Dans le money-time, un tir primé de Jonah Mathews (18 points), un panier plus un lancer bonus de Parker Jackson-Cartwright (9 points, 9 assists, 6 rebonds) et un rebond offensif transformé de Youssoupha Fall (18 points, 8 rebonds) ont scellé le sort d’une rencontre au goût de la victoire enfin retrouvé.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *