Antoine DIOT of ASVEL during the Euroleague match between ASVEL and Olympiakos on December 15, 2022 in Villeurbanne, France. (Photo by Franco Arland/Icon Sport)

Un temps menée de 21 points par l’Olympiakos Le Pirée, jeudi lors de la 14e journée de l’Euroligue, l’Asvel s’est finalement imposée à la toute dernière seconde (77-75). C’est sa troisième victoire consécutive dans la compétition.

Pour la première fois dans son histoire en Euroligue, l’Asvel a remporté trois victoires consécutives. Après avoir battu le FC Barcelone puis le Partizan Belgrade, la formation villeurbannaise a triomphé de l’Olympiakos Le Pirée (77-75), qui était deuxième au classement, jeudi lors de la 14e journée de saison régulière. Au-delà de ce superbe résultat, ce qu’il faut également retenir, c’est que l’Asvel a remonté un passif de 21 points.

L’Asvel revient dans le dernier quart-temps

Ayant encaissé coup sur coup trois shoots à trois points de Kostas Sloukas, Isaiah Canaan et Sasha Vezenkov, l’équipe entraînée par T.J. Parker s’est vite retrouvée distancée (18-8, 5e). À la pause, les Grecs avaient davantage creusé l’écart (47-31), avant de porter leur avance maximale à 21 unités (54-33, 24e).

Mais patiemment l’Asvel a gommé son retard. À la fin du troisième quart-temps, l’Olympiakos avait encore onze points d’avance (61-50). Mais, dès le départ du dernier quart, les Villeurbannais ont, à leur tour, enchaîné à trois points, par Antoine Diot et David Lighty, et l’écart a fondu. S’en est suivi un mano a mano. Et, à 1”37 du buzzer, De Colo a réussi deux lancers francs, qui ont permis à l’Asvel de mener pour la première fois de la soirée (74-73).

4000

Nando De Colo est devenu jeudi soir le troisième joueur à dépasser la barre des 4000 points inscrits en Euroligue. Le meneur-arrière vice-champion olympique (4002 points) rejoint l’ancien arrière du FC Barcelone Juan Carlos Navarro (4152) et l’ancienne légende de l’Olympiakos, Vassilis Spanoulis (4455)

Noua délivre l’Asvel

Le Pirée a répliqué à 30 secondes de la fin, par Giannoulis Larentzakis (75-74). Mais un tir à trois points d’Amine Noua, bien servi par Nando De Colo, a finalement offert la victoire à l’équipe villeurbannaise. Il restait 0”1 à jouer. Dans le seul quatrième quart-temps, l’Asvel aura passé un 27-14 à l’Olympiacos.

Les joueurs de T.J. Parker ont gagné grâce à leur collectif (14 points pour Jonah Mathews et Charles Kahudi, 13 pour Amine Noua et Nando De Colo). En face, Sasha Vezenkov a été le plus productif (16 pts). Au classement, l’équipe grecque a rétrogradé à la quatrième place, tandis que De Colo et ses équipiers sont 12es. Jeudi prochain, ils iront défier le Real Madrid.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *