Archi-dominatrice en première période l’équipe villeurbannaise s’est endormie après la pause et a joué avec le feu, avant d’arracher une précieuse victoire dans les dernières minutes.

Gravelines – Asvel74 – 83

Deux jours après avoir créé l’exploit en Euroligue à Valence l’Asvel retrouvait le championnat de France ce dimanche à l’Astroballe. Où, sans De Colo et Kahudi, ménagés en vue du double déplacement de la semaine prochaine à Istanbul (mardi contre Fenerbahçe) et Tel Aviv (jeudi face au Maccabi), ni Jackson-Cartwright, toujours indisponible (adducteurs), elle souhaitait confirmer ses deux dernières victoires face à Bourg et au Portel.

1er quart-temps quais parfait

Auteur d’un premier quart-temps époustouflant (60% de réussite aux tirs, 8 passes pour aucune balle perdue) elle s’était quasiment mise à l’abri à la pause, atteinte avec vingt longueurs d’avance (51-31). Mais comme elle s’endormit et fut incapable de limiter l’impact de Johnson dans la raquette (17 points en dix minutes et onze de suite avant la fin du troisième acte) durant le troisième quart-temps, elle fut contrainte de resserrer très sévèrement sa garde (72-68, 75-71) pour dompter définitivement, dans la douleur, les hommes de J.D Jackson.

Mais nul doute qu’ils ne pourront rien espérer, s’ils jouent ainsi à mi-temps, en Turquie et en Israel…

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *