En difficulté et en retard à la marque pendant une trentaine de minutes, les joueurs de Pascal Donnadieu ont souffert face à la Chorale de Roanne. La victoire acquise dans les dernières secondes, confirme la bonne forme actuelle des Nanterriens et le sang froid d’un groupe qui semble monter en puissance. Un hold-up qui ressemble au coup parfait !

Après cinq journées, le club du 92 bascule dans un bilan positif (3 victoires et 2 défaites) après le succès acquis samedi soir face à Roanne sur le score de 85 à 81. Porté par le duo Hornsby/Halilovic (17 points chacun), Nanterre semble trouver ses marques dans cette nouvelle saison. L’autre bonne nouvelle de la soirée, c’est le retour à la compétition de Bastien Pinault qui a pu retrouvé quelques sensations et délivré une passe décisive en six minutes de jeu. Sa réintégration d’une part, entraîne le départ d’Edwin Jackson de l’autre… Arrivé en tant que pigiste médical au mois d’août il aura, en quatre matchs sous le maillot de Nanterre, compilé 2,8 points, 0,8 rebonds et 1 passe décisive pour 3,3 d’évaluation. « Edwin a apporté son expérience, sa science du jeu mais aussi son envie de jouer au basket, explique Pascal Donnadieu. Il avait déjà beaucoup apporté et marqué les esprits lors de son premier passage à Nanterre, et je tiens encore une fois à le remercier. Je lui souhaite le meilleur pour la suite. »

Bien rentré dans le match avec Hornsby à trois points et Halilovic au dunk, Nanterre perd pour la première fois l’avantage sur un trois points de Foster (7 à 8). La Chorale en profitera pour réciter son basket, et prendre jusqu’à huit points d’avance sur un lancer-franc réussi de Silvio De Sousa (11-19). D’un tir à trois points, Lucas Dussoulier vient calmer la tempête et le premier quart-temps se termine sur le score de 16 à 22.

Malgré l’adresse affolante de Roanne (61,5 % de réussite aux tirs) sur le deuxième acte, les Nanterriens se sont accrochés pour rester au contact de l’équipe de Yannis Morin (passé par le club en 2018/19) et auteur d’un double-double sur le match (10 points et 10 rebonds). C’est d’ailleurs lui qui, sur un alley-oop, donne 11 points d’avance à Roanne. Après cette action, Pascal Donnadieu prend un temps mort qui va réveiller ses joueurs. Entre un trois points de Sene et un panier intérieur d’Halilovic, l’écart se réduit et les vert et blancs rentrent aux vestiaires avec six points de retard sur la Chorale (38-44).

Le troisième quart-temps est un peu similaire au deuxième. Roanne reste en tête, mais les Franciliens répondent coup pour coup. Trois fois menés de 11 points sur cette période, le réveil arrive finalement après un dunk d’Hamady Ndiaye et d’un joli lay-up de Sene pour revenir à six points. (54-60). Poussé par le public, le club des Hauts-de-Seine retrouve son adresse et reprend confiance. C’est sur un tir lointain de Rion Brown et un lancer-franc réussi de Halilovic que Nanterre recolle à un point à la fin des trente-minutes de jeu (63-64).

Une fin de match irrespirable…

La dernière période est longue et c’est sur un énorme dunk de Hornsby que ses coéquipiers prennent les commandes du match (69-68) entrainant avec lui toute la foule d’un Palais des Sports enflammé. L’ambiance esrt en effet montée d’un cran, emportant tout le monde avec elle et confortant les joueurs dans leur bonne dynamique de la fin de rencontre.

Nanterre prendra même jusqu’à huit points d’avance sur un trois points de Keith (76-68) et neuf points, quelques minutes plus tard suite aux lancés-francs de Justin Bibbins (83-74).

La dernière minute est irrespirable, Roanne passe un sept à zéro aux Nanterriens pour revenir à deux points (83-81), la Chorale a même eu l’occasion d’espérer une prolongation en voyant son meneur Moody s’avancer sur la ligne des lancés-francs. Il a finalement raté les deux, au contraire du Nanterrien Hans Vanwijn qui offre la victoire à son équipe sur le score de 85 à 81. Le hold-up parfait de Nanterre qui avec cette victoire s’empare de la septième place du championnat. Prochain rendez-vous mercredi à Orléans, à l’occasion des 1/32e de finale de la Coupe de France.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *