Vainqueur autoritaire du DFCO sur la pelouse de son adversaire (2-0), le FCSM enchaîne une 5e victoire consécutive et s’empare logiquement de la tête du championnat.

Il y avait un triple enjeu pour le FC Sochaux, opposé à Dijon pour le compte de la 8e journée du championnat de Ligue 2:

  • Affirmer la suprématie régionale face au club de la capitale de Bourgogne-Franche-Comté, dans un derby opposant deux équipes ambitieuses
  • Confirmer la dynamique sportive, avec quatre victoires consécutives avant ce match
  • Solder les comptes avec le nouvel entraîneur dijonnais Omar Daf, parti rejoindre cet été la cité des ducs après 25 ans dans la cité des princes, comme joueur puis entraîneur.

90 minutes et deux buts d’Ibrahim Sissoko et Moussa Doumbia plus tard, le FC Sochaux-Montbéliard pouvait être pleinement satisfait.

Les joueurs ont d’ailleurs partagé leur joie avec les quelque 800 supporteurs jaune et bleu présents à Gaston Gérard.

Après 3 premières journées de championnat bien ternes (un nul, deux défaites), beaucoup de supporteurs ne cachaient pas leurs doutes sur l’encadrement technique. Moins d’un mois plus tard, certains se sont excusés à l’endroit d’Olivier Guégan, l’entraîneur du FCSM depuis l’été.

Il faut dire que Sochaux impressionne. Depuis le 20 août, il s’est imposé à Bonal devant Niort et Laval, mais aussi sur les terrains de Pau, Guingamp et donc Dijon, passant la bagatelle de 14 buts à ses adversaires (deux seulement encaissés).

Le nouveau leader recevra Nîmes, actuel 14e, samedi 17 septembre au stade Bonal.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *