EUROLEAGUE 2023-2024 / ΠΑΟ - ΒΑΛΕΝΘΙΑ (ΜΑΡΚΟΣ ΧΟΥΖΟΥΡΗΣ / EUROKINISSI)

Avec cinq buteurs à deux chiffres et Lefteris Matzoukas en ajoutant neuf sur 3/3 trois, le Panathinaikos ne pouvait tout simplement pas être refusé.

Les Grecs ont battu Valence 90-73 à domicile pour leur sixième victoire de la saison (6-4), laissant les Espagnols à 5-5 après leur quatrième défaite consécutive.

Matthias Lessort avec 17 points et sept rebonds a été le premier parmi ses pairs, Dinos Mitoglou en a eu 14, Jerian Grant a marqué 13 points, tandis que Kostas Sloukas a terminé avec 12 points et neuf passes décisives et Marius Grigonis en a contribué 11.

“J’essaie d’être aussi physique que possible”, a déclaré Lessort après le buzzer final, “Je n’ai pas peur du contact, je n’ai pas peur d’être touché. Le plus important est que nous continuions à gagner, nous essayons encore de nous retrouver, nous continuons à construire, mais je crois que nous sommes sur la bonne voie ».

Les visiteurs ont obtenu 16 points de Semi Ojeleye, mais aucun autre joueur n’a marqué à deux chiffres.

“Nous avons joué du bon basket”

Le Panathinaikos ne pouvait tout simplement pas se permettre de mener par 15 à la mi-temps (49-35), puis de porter son avantage à 22 points (60-38) et d’entamer la dernière période avec un score de 72-53.

“Nos joueurs aiment jouer ensemble, ils comprennent le système, et une fois de plus, non seulement nous avons gagné le match, mais nous avons joué du bon basket avec beaucoup d’effort et nous avons eu une grande synergie avec nos supporters dans les tribunes”, a ajouté le Panathinaikos . L’entraîneur Ergin Ataman et parlant de la différence par rapport au début de la saison, il a félicité l’un de ses joueurs grecs : « C’est simple, Dinos Mitoglou ne jouait pas à cause d’une blessure ».

Le seul bon moment du match pour Valence est survenu avec un score partiel de 17-8 qui a réduit l’avance à 10 (80-70) à trois minutes de la fin du buzzer final, mais cela n’a pas suffi.

“Nous méritons ce résultat car nous travaillons trop dur et nous nous améliorons à chaque match et c’est important que nous ayons maintenant quatre victoires consécutives”, a déclaré Sloukas, et sur une note personnelle, il a déclaré : ” Chaque jour, je me sens plus à l’aise . Nous avons 13 nouveaux joueurs et ce n’est pas facile de trouver l’alchimie”.

De son côté, l’entraîneur de Valence, Alex Mumbru, a admis que la soirée appartenait au Panathinaïkos : “Ils ont mieux joué que nous : ils ont eu un bon pourcentage de triples, de deux points… À mon avis, le premier quart-temps a été décisif pour nous. Ils ont réalisé plusieurs triples, 9 en première mi-temps, avec des pourcentages élevés. Nous avons essayé de revenir dans le match au troisième quart-temps et au début du quatrième, mais c’était difficile car nous étions menés de 20”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *