Le Partizan Belgrade a rebondi sur les victoires en EuroLeague après une défaite fulgurante contre l’Olympiacos Le Pirée avec un jeu offensif impressionnant devant son public. L’équipe serbe a battu le Maccabi Tel Aviv 96 à 88 grâce à un quatrième quart-temps particulièrement solide et une finition dynamique.

Dante Exum (21 points, cinq passes, quatre rebonds), Zach LeDay (21 points, sept rebonds) et Mathias Lessort (16 points, huit rebonds – dont sept en attaque, quatre passes) ont porté Partizan jusqu’au moment crucial. C’est alors que Lessort a fait basculer le ballon après un saut raté de Kevin Punter (13 points) pour mettre le Partizan en tête 92-84 avec 72 secondes à jouer et assurer un avantage de trois possessions pour son équipe avant la dernière minute.

“Nous voulions entrer dans la seconde période avec cette mentalité [défensive], et nous l’avons fait”, a déclaré Exum. L’arrière australien est revenu à l’action après une blessure qui l’a empêché de jouer la semaine dernière face à l’Olympiacos. « Les fans étaient super, ils sont venus nous chercher et nous avons réussi à frapper des coups. Je me sens bien. Nous savions que ce serait une longue saison, nous devions continuer à bosser, et c’est ce que nous faisons en ce moment. Nous allons célébrer cela ce soir et nous attendons avec impatience le prochain.

LeDay a lancé le chelem avec 12 secondes à jouer, mettant le point d’exclamation sur l’une des meilleures performances du Partizan cette saison jusqu’à présent.

Le Maccabi menait 66-68 vers la fin de la troisième période, puis a vu le Partizan faire une course de 9-0 derrière des triples consécutifs de Punter et Yam Madar. Les Jaunes ont tenté de reprendre l’avantage mais la trinité Exum-LeDay-Lessort a maintenu le Partizan en tête pour le reste du match.

Wade Baldwin a mené le Maccabi avec un sommet de la saison de 23 points et sept passes décisives, mais a terminé avec 1-6 triples. Bonzie Colson a produit 17 points, Alex Poythress avait 16 points et Darrun Hilliard a marqué 14 points pour l’équipe israélienne qui n’a pas réussi à égaler l’intensité de Partizan dans la dernière ligne droite.

[À] la mi-temps, nous avons discuté d’un moyen de changer notre défense, et je pense que nous avons joué beaucoup plus agressif [après la pause] », a déclaré l’entraîneur du Partizan, Zeljko Obradovic. « [En] attaque, c’était plus ou moins comme la première mi-temps, mais nous avons compris comment jouer défensivement et grâce à cela, nous avons gagné le match. Vraiment, félicitations aux joueurs et à ces gens incroyables [les fans] encore une fois.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *