Paris Saint-Germain's Argentine forward Lionel Messi (R) runs with the ball during the French L1 football match between Paris Saint-Germain (PSG) and Stade Brestois 29 (Brest) at the Parc des Princes Stadium in Paris on September 10, 2022. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

Le PSG a battu Brest sur le plus petit des scores samedi lors de la 7e journée de Ligue 1. Si Neymar, Messi et Donnarumma se sont illustrés, l’inquiétude plane au-dessus de Kimpembe, sorti en boitant

Le Paris Saint-Germain est difficilement venu à bout (1-0) du stade Brestois samedi au Parc des Princes, lors de la 7e journée. Peu inspirés en attaque malgré le trio Mbappé-Neymar-Messi, les joueurs de Christophe Galtier ont marqué par Neymar (30e).

Gianluigi Donnarumma a arrêté un penalty (71e) et Lionel Messi a délivré une passe décisive remarquée (passe lobée) et touché le poteau. Le PSG repasse ainsi en tête du championnat.

Kimpembe sort en boitant

Une ultime ombre s’est ajoutée au tableau. Presnel Kimpembe, apparemment touché après un tacle sur un joueur brestois, est sorti du terrain en boitant à la toute fin du match (90e+1). Le défenseur, auteur d’un tacle avec les pieds décollés sur le Brestois Irvin Cardona, est resté longuement au sol alors qu’il risquait un second carton jaune synonyme d’exclusion.

Le défenseur international français a aussi eu un mouvement d’humeur face à l’arbitre. Il a regagné directement les vestiaires en boitant, laissant ses partenaires finir le match à dix contre onze. À 27 ans, Presnel Kimpembe fait partie des joueurs cadres du sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, qui doit annoncer jeudi sa liste pour le rassemblement de fin septembre.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *