Opposés à Troyes pour la 9e journée de championnat ce dimanche au stade de l’Aube, les Rémois ont encore dû composer avec les faits de jeu et un nouveau carton rouge, cette fois-ci pour Junya Ito. Malgré une bonne première mi-temps avec un but de Balogun et une belle solidarité en deuxième mi-temps après l’exclusion, les Marnais ont cédé en toute fin de match concédant le match nul. Les Rémois prennent donc un point à une semaine d’affronter l’ogre Parisien qui apparaît comme une montagne quasiment insurmontable pour les Rémois.

LE MATCH

Premier match d’après trêve pour les Rémois. Ils devaient impérativement réagir après la défaite 3-0 face à Monaco. Ce fût plutôt le cas avec une bonne première mi-temps appliquée, sans concéder énormément d’occasions en première mi-temps. Si ce n’est une frappe de Renaud Ripart dès la 1ère minute du match. Après 10 minutes poussives des deux côtés, les Rémois trouvaient la faille à la 13e minute grâce au duo Ito-Balogun qui fait une nouvelle fois mouche avec un bon centre du premier à destination du second qui surgit pour tromper Gallon. Dans leur lancée, les Marnais continuent d’appuyer pour faire rompre la défense troyenne. A la 38e minute, à la suite d’un centre de Junya Ito, Andreaw Gravillon, seul, reprend le ballon de la tête. C’est finalement repoussé par le poteau de Gallon. Un dernier coup-franc bien placé mais mal exécuté par Tardieu procurera quelques sueurs froides aux Rémois mais sans conséquence. Les Rémois menaient logiquement 1-0 à la mi-temps. Les Troyens reviennent avec de bien meilleures intentions au retour des vestiaires. Il ne faut d’ailleurs que six minutes pour que Wilson Odobert égalise à la suite d’un dribble dangereux raté par Yehvann Diouf.

Malgré cette égalisation, les Rémois ne doutent pas et réagissent trois minutes plus tard, grâce à un but de Junya Ito. Dans la continuité d’un corner et d’une magnifique passe de Flips, le Japonais surgit victorieusement au second poteau. Un soulagement de courte durée puisque 2 minutes plus trad, Junya Ito se rend coupable d’une intervention non maitrisée sur Jackson Porozo. Le carton rouge direct est donné par Mr. Millot, sans contestation possible. Reims doit pour la 6e fois de la saison en 9 matchs finir son match en infériorité. Dès lors, une attaque-défense se met en place avec des Troyens cherchant à égaliser et des Rémois voulant conserver leur avantage. Les Rémois tiendront jusqu’à la 90e minute. Celle-ci sera fatale aux Rémois. Sur un coup-franc et une remise non volontaire de Gravillon, Jackson Porozo parvient à égaliser. Si les Rémois stoppent la série de deux défaites de suite, ils restent 17e avec 7 points. Il ne fait aucun doute que les résultats du Stade de Reims seraient différents sans tous ces cartons rouges. Mais à donner le bâton pour se faire battre, il finit souvent pas se faire punir. L’apprentissage est rude pour la jeunesse rémoise. Nul doute qu’il le sera d’autant plus face au PSG samedi prochain.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *