Avec les nombreuses absences en défense, Stéphane Moulin avait tablé sur un 4-4-2 inédit avec un milieu de terrain en losange pour affronter Quevilly-Rouen-Métropole. Un échec tactique cuisant qui a conduit l’entraîneur malherbiste à effectuer trois changements à la pause pour repasser dans son 3-5-2 habituel. Mais à ce moment là, Malherbe était déjà mené 1-0 après une incursion de Mamadou Camara dans la surface (1-0, 29′). Malgré de meilleures intentions en seconde période, peu d’occasions seront réellement à mettre au crédit de l’équipe locale. Seul Norman Bassette sera tout proche d’égaliser, à la suite d’une tête renvoyée par le poteau de Nicolas Lemaître (80′). Deuxième contre-performance de rang pour le SMC, qui inquiète de plus en plus au regard du contenu de ses matchs et qui met fin à une invincibilité de huit mois au stade Michel d’Ornano…

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *