Lors de la 9e journée de Ligue 1, ce dimanche 2 octobre, le TFC s’est imposé au Stadium face à Montpellier, à l’issue d’un match intense (4-2) interrompu en raison de gaz lacrymogènes.

Il y aura eu beaucoup de buts, mais encore plus de cartons. Dans ce match qui opposait le TFC à Montpellier, ce sont les Violets qui se sont imposés, 4 buts à 2. Une rencontre qui avait lieu au Stadium de Toulouse, ce dimanche 2 octobre 2022, pour la 9e journée de Ligue 1. La tension était palpable sur le terrain, avec dix cartons distribués par l’arbitre, mais aussi dans les tribunes, avec une interruption au moment de l’heure de jeu en raison de gaz lacrymogènes.

Une première mi-temps maîtrisée par le TFC, après une bonne entame de Montpellier

C’est Cozza qui ouvre le score côté montpelliérain, dès la 7e minute de jeu. Sur coup de pied arrêté, Maxime Dupé renvoie une première reprise, mais pas le gardien toulousain est battu sur la seconde. Montpellier mène 1-0, mais la réponse du TFC dans ce match ne se fait pas attendre longtemps.

À la 18e minute de jeu, Van den Boomen frappe un corner. C’est repris de la tête au premier poteau par Chaïbi, qui le dévie au second devant Spierings. Le milieu de terrain des Violets est seul et n’a plus qu’à conclure devant le but. Égalisation.

Après ce premier but, Toulouse s’enflamme. Deux nouveaux buts arrivent coup sur coup. C’est encore une fois Branco Van den Boomen qui lance un long ballon décisif pour Aboukhlal. Après un contact litigieux contre son vis-à-vis, l’attaquant toulousain s’élance face au gardien et marque avec facilité (2-1, 24′). Malgré les demandes du banc de Montpellier, l’arbitre du match ne retient pas de faute et valide le but du TFC.

Sûrement le plus beau but du match, celui de Farès Chaïbi. Le Pitchoune reprend une talonnade très inspirée d’un Van den Boomen une nouvelle fois décisif. La frappe à l’entrée de la surface est pleine de puissance et trouve la lucarne (3-1, 31′).

Un match toujours tendu en deuxième mi-temps

Les Toulousains renchérissent dès le retour des vestiaires. Sylla centre à ras de terre, Aboukhlal fixe le défenseur et laisse le ballon glisser entre ses jambes : le gardien est surpris quand Dejaegere le reprend et l’envoie au ras du poteau (4-1, 48′).

A l’heure de jeu, Dessler prend un deuxième carton jaune synonyme d’exclusion. À dix contre onze, le TFC réussit à tenir son match, mais Montpellier parvient tout de même à marquer un autre but. C’est Wahi qui signe cette frappe croisée, après un contrôle technique, qui bat Dupé.

Avec cette victoire, le TFC offre une deuxième victoire consécutive à domicile à ses supporters, et se maintient dans le milieu du classement.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *