Affluence Officiel : 13 776 supporters

Affluence non Officiel : 15 100 supporters

Face à l’éruption de Rodrigue Beaubois et des batteurs du buzzer pour mettre fin aux deuxième et troisième quarts-temps, le Partizan Mozzart Bet s’est frayé un chemin hors d’un trou à deux chiffres pour vaincre Anadolu Efes, 82-79 , vendredi.

James Nunnally a inscrit un énorme trois points pour une avance de quatre points avec 15 secondes à jouer et a enchaîné en inscrivant quelques lancers francs avec 11,1 secondes à jouer dans le va-et-vient de la saison régulière de l’EuroLeague de Turkish Airlines Round 14 affaire. Versant 12 points au quatrième quart, il a partagé un record d’équipe de 18 points avec Dante Exum et Kevin Punter.

“J’ai essayé d’expliquer à mes joueurs à la mi-temps qu’ils devaient croire en eux-mêmes. Et ils ont joué avec une grande énergie. Ils ont battu le champion d’Europe », a décrit Zeljko Obradovic en revenant d’un déficit de 10 points. « Cette victoire, à bien des égards, est très importante pour nous. Le plus important c’est pour ces gens [signal la foule] . Ils aident toujours l’équipe. Peu importe les résultats, ils sont toujours là pour soutenir l’équipe.

Les deux équipes venaient de subir une défaite en fin de semaine de double match. L’équipe d’Ataman est initialement revenue d’un déficit de sept points au début, mais est finalement tombée à 7-7. Beaubois marquant un record personnel de 30 points en EuroLeague n’était pas suffisant. Ante Zizic a enregistré 20 points, un sommet de la saison, mais son ancien coéquipier du Maccabi, Nunnally, a fait la différence en un temps record. Vasilije Micic a été ralenti par une blessure à la cheville au premier quart et a terminé avec 14 points de retard sur 4/14 buts sur le terrain.

“Les revirements nous ont tués une fois de plus”, Ergin Ataman a évoqué 13 revirements d’équipe lors du retour à Stark Arena après avoir soulevé le trophée de l’EuroLeague pour une deuxième saison consécutive, il y a un peu plus de six mois, “Félicitations. Ils ont joué beaucoup plus agressivement. Nous devons avoir une meilleure organisation.

“Je voudrais dire que cette EuroLeague est très dure, chaque match est comme une finale. Quand on gagnait des matchs importants, nos joueurs étaient parfaits. Quand on perd ce genre de matchs, c’est ma responsabilité. Je suis un très mauvais entraîneur. Je ne sais pas comment organiser mon équipe. Donc, c’est mon erreur, nous avons perdu celui-ci”, a ajouté sarcastiquement le tacticien turc lors de la conférence de presse d’après-match, “Je suis un très mauvais entraîneur, donc je ne pense pas que nous puissions gagner [le championnat] cette année.”

Avec un PIR à deux chiffres dans tous les matchs de la saison de l’EuroLeague jusqu’à présent, Mathias Lessort a prolongé la séquence avec 13 points et cinq rebonds mettant en évidence le PIR de 15. Totalisant 11 de ses points après la pause, le centre français a alimenté le retour et enflammé la foule.

Évitant de peu la sixième défaite consécutive dans la première compétition continentale de clubs d’Europe, les hôtes sont passés à 5-9. «De toute évidence, nous étions sur une séquence de défaites. C’était vraiment nécessaire pour s’occuper du terrain à domicile » , a déclaré Punter, « C’était bien de clôturer cela à la maison.

«Il s’agissait juste de frapper des coups. Nous avons frappé des coups dans ce quatrième quart-temps. Ensuite, il s’agissait simplement de se concentrer à la dernière minute pour s’assurer de remporter la victoire », a ajouté Exum.

Effacé pour sa saison et ses débuts en EuroLeague après s’être remis d’une blessure à la main, mais Aleksa Avramovic n’a pas quitté le banc du Partizan. Balsa Koprivica (main) est resté sur la liste des blessés avec Gregor Glas et Vladimir Brodziansky également rayés.

Pourtant, pour faire ses débuts lors de la saison 2022-23 de l’EuroLeague, Shane Larkin (jambe) n’était pas disponible pour les visiteurs. Le capitaine Dogus Balbay aux côtés d’autres joueurs turcs Omer Can Ilyasoglu, Egemen Guven et Bugrahan Tuncer ont également été mis à l’écart.

Devant accueillir des joueurs nationaux supplémentaires, l’équipe d’Istanbul affrontera Tofas pour monter à 8-3 dans la BSL turque dimanche. Le prochain défi de l’EuroLeague est contre le Panathinaikos au Sinan Erdem Dome vendredi.

Quant au passage du Partizan à AdmiralBet ABA League, il accueillera le FMP Meridian dans le but de passer à 9-2 dans la ligue régionale lundi. La prochaine étape est une visite à Fenerbahce Beko jeudi.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *