La voilà, la meilleure équipe de ce mois d’août.

Irrésistible depuis la reprise, le RC Lens, bien que bousculé, a poursuivi sa marche en avant face à Lorient ce mercredi (5-2). Après plusieurs occasions des deux côtés, les Lensois tirent leur épingle du jeu et punissent les Merlus. Sur un ballon récupéré dans la surface lorientaise, Da Costa, une nouvelle fois excellent, centre. Le cuir file au second poteau et Sotoca, capitaine en l’absence de Fofana, n’a plus qu’à le pousser au fond (1-0, 24e). Les Sang et Or ne laissent pas le FCL reprendre son souffle et plongent la tête des Merlus sous l’eau. Sauf qu’à l’inverse de leurs homologues pourvus de branchies, ceux du Moustoir étouffent. Saïd élimine deux défenseurs, trouve Da Costa en relais, cale deux nouveaux crochets dans la surface et ajuste Mvogo (1-0, 28e). En face, Le Bris peut heureusement compter sur Moffi. Signalé hors jeu alors qu’il pensait avoir ouvert le score (3e), le buteur nigerian claque une talonnade pour offrir une bouffée d’oxygène aux siens juste avant la pause (2-1, 41e).

Mieux, sur un corner de Le Fée, dévié au premier poteau, il ramène les Bretons à la surface dans une partie totalement débridée (2-2, 50e). Sans paniquer, Haise et ses hommes reprennent le contrôle de la partie et leurs séquences de possession. Cabot décale Abdul Samed qui glisse un plat du pied hors de portée de Mvogo (3-2, 57e). Après avoir formidablement résisté pendant une bonne heure, les Merlus commencent à flancher face à des Lensois sans pitié. Grand bonhomme de ce début de saison, Sotoca, d’un subtil extérieur du pied, reprend un centre de Machado et assomme ses adversaires (4-2, 77e). Pas encore rassasié, Openda, sur une dernière chevauchée, finit de mettre KO les Lorientais (5-2, 57e).

Au moins, c’est clair : les Lensois sont déjà prêts à jouer en milieu de semaine la saison prochaine.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *