L’Olympiacos a décroché son billet pour le Final Four de l’EuroLeague Turkish Airlines en réalisant un retour spectaculaire lors du cinquième match contre le FC Barcelone, malgré n’avoir jamais mené avant les derniers instants critiques.

L’équipe grecque a pris sa première avance à 4:59 de la fin du quatrième quart-temps, remportant une victoire défensive 63-59 au Palau Blaugrana. Ce succès assure à l’Olympiacos une place au Final Four pour la troisième année consécutive.

Shaquielle McKissic, malgré un début de match difficile, a été crucial dans le rallye final, marquant neuf de ses 12 points lors des dix dernières minutes. En 24 minutes de jeu, il a également ajouté deux rebonds et une interception, tirant 4/9 sur le terrain, dont deux tirs à trois points.

Nikola Milutinov a brillé avec un double-double de 10 points et 10 rebonds, complétant sa performance avec deux passes décisives, un bloc et une interception en 25 minutes, pour un indice de performance de 26. Le capitaine Kostas Papanikolaou a ajouté 11 points contre son ancienne équipe, revenant en forme après une maladie.

L’entraîneur Giorgos Bartzokas et son équipe chercheront à prendre leur revanche contre le Real Madrid, qui les avait battus lors du match de championnat de la saison 2022-23. Le match se tiendra à l’Uber Arena de Berlin, le 24 mai.

Nicolas Laprovittola a été le meilleur marqueur de Barcelone avec 17 points, mais cela n’a pas suffi pour mener son équipe au Final Four pour la quatrième année consécutive. Alex Abrines a ajouté 13 points, tandis que Tomas Satoransky a contribué avec huit rebonds, cinq passes décisives et trois interceptions, malgré une soirée sans tir réussi.

En raison des conditions physiques, Oriol Pauli et Joel Parra n’ont pas joué pour Barcelone, tandis que Dario Brizuela et James Nnaji sont restés sur le banc. Du côté de l’Olympiacos, Ignas Brazdeikis, Luke Sikma, Michalis Lountzis et Naz Mitrou-Long n’ont pas pris part au match.

Le président du FC Barcelone, Joan Laporta, ainsi que les copropriétaires de l’Olympiacos, Giorgos Angelopoulos et Panagiotis Angelopoulos, étaient présents pour assister à cette confrontation décisive.

Perspectives nationales

Barcelone, qui vise la troisième place des playoffs de la Liga Endesa, affrontera l’Unicaja à domicile vendredi et se déplacera à Surne Bilbao dimanche. L’équipe entamera ensuite la défense de son titre de champion de l’ACB dans une série au meilleur des trois en quarts de finale.

Quant à l’Olympiacos, deuxième tête de série des playoffs de la Stoiximan Basket League grecque, ils affronteront l’AEK Betsson dans une série au meilleur des trois après avoir complété leur saison régulière par un déplacement chez Kolossos H Hotels à Rhodes dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *