Après avoir ouvert le score par Chancel Mbemba (70e), Marseille a été réduit à dix à la suite de l’expulsion de Samuel Gigot (77e), puis rejoint par un penalty de Ludovic Blas (78e). Mais l’OM s’est finalement imposé (2-1) devant Nantes grâce à un c.s.c. de Nicolas Pallois (82e) et prend la deuxième place provisoire de Ligue 1.

Le match : 2-1

Bien sûr, cet OM encore en chantier et en perpétuel renouvellement, a encore beaucoup de progrès à accomplir. Mais la manière dont il a su s’arracher, à dix contre onze, pour aller chercher un précieux succès (2-1) face à des Nantais accrocheurs, pour totaliser sept points sur neuf possibles en ce début de saison, sera forcément perçue comme très encourageante par ses supporters.

Après avoir démarré assez fort, se créant des occasions par Clauss (5e) et Veretout (5e), qui ont tous deux buté sur Lafont, les Marseillais, certes dominateurs, ont eu du mal à se montrer dangereux. Il a alors fallu attendre la 40e minute et un bon ballon d’Alexis Sanchez – qui aurait pu bénéficier d’un penalty à la 14e minute pour un tacle très limite de Girotto dans la surface nantaise – vers Guendouzi, pas assez précis (40e), pour observer une autre réelle possibilité phocéenne. Les Nantais, eux plutôt solides mais très peu menaçants, ont juste mis le nez à la fenêtre par avec une tête de Girotto au-dessus sur un corner (15e) et une tentative juste au-dessus de Simon (43e).

Une seconde période bien plus enlevée

La seconde période a été beaucoup plus spectaculaire et enlevée, quoique souvent décousue. Dans ce capharnaüm, c’est d’abord Nantes qui a eu sa chance, ou plutôt ses chances, en contre-attaque, bien sûr, par Simon (53e, 62e) et Blas (55e). Mais c’est bien l’OM qui a ouvert le score, avec pas mal de réussite, par Chancel Mbemba (70e, voir ci-dessous), après que Luis Suarez, entré en jeu, se soit montré menaçant deux fois (56e, 64e). Mais les Marseillais ont ensuite un peu perdu le fil, Samuel Gigot concédant un penalty (pour un ceinturage sur Mostafa Mohamed) synonyme pour lui de second carton jaune et donc d’expulsion (77e).

Il a été transformé en force par Ludovic Blas (78e), mais n’a pas découragé les dix Marseillais, bien au contraire. Cela les aurait plutôt galvanisés. Même s’il leur a encore fallu un coup de pouce, puisque c’est Nicolas Pallois qui a marqué contre son camp à la suite d’une frappe non cadrée de Luis Suarez (82e)…

Le joueur : Chancel Mbemba se met l’Orange Vélodrome dans la poche

Arrivé cet été libre du FC Porto, le défenseur central international congolais (28 ans, 66 sélections, 4 buts) s’est montré solide dans ses interventions, aussi bien au sol que dans les airs. Surtout, pour son troisième match avec l’OM, il a marqué son premier but en L1, d’un joli réflexe de l’extérieur du pied droit (70e). Et comme son équipe s’est imposée, c’est une excellente façon de se mettre dans la poche les exigeants supporters de l’Orange Vélodrome.

2

Le FC Nantes n’a pris que deux points en 3 journées. Il s’agit de son pire départ en Ligue 1 depuis août 2018 (un point en trois journées).

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

One thought on “L’OM domine Nantes en Ligue 1 malgré l’expulsion de Samuel Gigot”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *