Vainqueur à Montpellier ce lundi (1-2), l’OM a démarré 2023 comme il avait fini 2022 (6-1 face à Toulouse) : avec le sourire. Les Phocéens occupent la troisième place du championnat.

Il faudra bien compter sur Marseille en 2023.

À Montpellier ce lundi soir, l’OM a enchaîné une quatrième victoire consécutive en Ligue 1, grâce à un gros quart d’heure en début de seconde période (1-2). Le début de match est relativement plaisant, avec des situations de part et d’autre et une grosse intensité dans les duels. Problème pour l’OM : Payet et Sánchez sont très discrets, ce qui contraint les Olympiens à tous se lancer dans des exploits individuels qui ne fonctionnent pas. Clauss a la seule occasion franche du premier acte – avant de sortir quelques minutes plus tard sur blessure -, avec un dangereux centre-tir qu’Omlin parvient à repousser sur sa barre (17e). Marseille concrétise finalement sa domination dès la sortie des vestiaires, grâce à Tavares, auteur d’un missile pied droit après une première tête de Veretout (0-1, 47e).

Malgré une grosse partie de Savanier, Montpellier ne s’en sort pas et se fait punir une deuxième fois sur corner, Estève buteur dans ses propres cages, mis sous pression par Mbemba (0-2, 60e). L’OM a même plusieurs opportunités pour tuer le match : un magnifique coup franc signé Sánchez repoussé par Omlin, ensuite sauvé par l’un de ses défenseurs sur la ligne sur une tentative d’Ünder. Comme face à Strasbourg, Marseille se met tout seul dans la panade en fin de partie : Tavares est exclu pour un vilain geste sur Souquet (86e), avant de voir López se trouer sur une sortie et offrir un penalty au MHSC, que conclut parfaitement Savanier (1-2, 90e+1).

Un réveil montpelliérain trop tardif néanmoins, qui permet à l’OM, toujours troisième, de revenir à quatre points de Lens. Montpellier est quatorzième avec quatre points d’avance sur la zone rouge.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *