Matt Morgan a shooté à 9 sur 12 samedi pour les Manceaux.

Il a fallu un match majuscule de Matt Morgan (32 points) pour tirer Le Mans du piège bourguignon, au bout de la prolongation (110-100), dans un Palais des sports de Dijon bouillant.

Quatre à la suite. En attendant les matches de Blois, qui accueille Fos samedi soir, et de Monaco, qui reçoit Gravelines-Dunkerque dimanche, Le Mans pointe seul en tête de la Betclic Élite, toujours invaincu grâce à son difficile mais probant succès de l’après-midi sur le parquet d’accrocheurs Dijonnais, au bout du suspens (110-100 après prolongation).

Aux commandes avec huit longueurs d’avance (78-86) à un peu plus de quatre minutes du buzzer, les hommes de Nenad Markovic, conduits par Markis McDuffie (22 points, 8 rebonds, 3 passes) et le lutin David Holston (21 points, 7 passes), pris en chasse en défense en fin de rencontre par Terry Tarpey, ne sont pas parvenus à tuer le match. C’est ainsi le meneur-arrière manceau Matt Morgan (1,93 m, 24 ans) qui s’en est saisi. Et a commencé son festival.

Après avoir déjà tenu la baraque au fil d’un match où le MSB a confirmé ses belles prédispositions collectives cette année (19 passes, cinq joueurs à 10 points ou plus), la terreur de la deuxième division turque la saison passée (deux pointes à 36 et 43 points), a pris le cuir et les choses en main, enchaînant agressions, paniers en pénétration, ajoutant à son récital un tir à 3 points décisif, celui de l’égalisation à 90-90 à 60 secondes du couperet, suivi des lancers francs pour remettre les siens en tête.

Chery décisif en prolongation

Sans une faute non sifflée au rebond sur Terry Tarpey, Dijon n’aurait même pas réussi à égaliser sur un tir à 3 points miraculeux de Chase Simon (23 points) qui a envoyé les deux équipes en prolongation. Les cinq minutes de temps supplémentaires ont été quasiment à sens unique, les locaux mettant trois minutes trente à trouver le chemin du panier et Valentin Chery y inscrivant 7 de ses 11 points.

Les Manceaux ont survécu à leurs 19 balles perdues grâce à leur combativité au rebond (39-25 en leur faveur, 13 prises offensives). Matt Morgan a achevé la partie avec 32 points à 9/12 au tir, 5 passes, 9 fautes provoquées et un superbe 13/14 aux lancers francs. Williams Narace a compilé 18 points et 7 rebonds.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *