Sous le toit fermé du central de Roland-Garros, Yoan Makoundou et Monaco se sont imposés face à Paris.

Seul leader de la Betclic Élite, l’AS Monaco a vacillé dimanche contre le Paris Basketball avant de s’imposer sur une interception décisive d’Élie Okobo sur le court central de Roland-Garros (95-91), qui a accueilli son premier match de basket depuis 1948.

Devant 10 000 spectateurs debout à 15 secondes du buzzer, le Paris Basketball était à une possession de renverser Monaco et de ponctuer par un exploit les retrouvailles entre la balle orange et Roland-Garros. Mais une transmission hasardeuse entre Axel Toupane et Kyle Allman a été chipée par Élie Okobo pour envoyer Mike James au cercle et plier le match sur le Philippe-Chatrier (91-95).

Entre le leader de Betclic Élite – seul aux commandes avec cinq victoires en cinq journées – et les joueurs du club de la capitale, toujours fanny et derniers avec Le Portel, l’affiche paraissait déséquilibrée. Mais pour la première de leur coach Will Weaver, les Parisiens ont tenu le choc. Dans un début de match brouillon des deux côtés, Tyrone Wallace (18 points) a creusé le premier écart du match en faveur de Paris avec un panier primé (28-18, 14e).

Mais le réveil monégasque a été brutal : un 10-0 en à peine plus d’une minute pour égaliser (28-28, 16e) sur une action acrobatique de Jordan Loyd (11 points). Dans les cordes, Paris a profité de la vitesse de Juhann Begarin sur jeu rapide pour rester dans le match (39-40, 20e). De retour d’une blessure à l’épaule, le jeune ailier a frôlé son record de points en carrière (28, contre 29 face à Nanterre la saison passée).

Sept victoires en sept matches pour Monaco

Ses efforts n’ont pas suffi après la pause. Pire défense de l’élite, Paris a confirmé ses carences dans le secteur en offrant un wagon de tirs ouverts derrière l’arc aux joueurs du Rocher, convertis par Adrien Moerman (17 points, 5 sur 6 à trois points) pour enfin détacher la Roca Team (57-66, 27e). Encore distancée de huit points en milieu de dernier quart-temps (78-86, 34e), l’équipe de Will Weaver a enflammé son kop présent en tribunes avec un panier primé de d’Axel Toupane (14 points, 6 rebonds, 5 passes) puis deux contre-attaques éclair conclues par ce même Toupane et Begarin (90-91, 38e).

Mais le premier a ensuite manqué l’occasion de passer devant et Mike James (29 points, 9 passes) a redonné de l’air aux Monégasques avant un contre d’Alpha Diallo sur Toupane puis une interception décisive d’Okobo. Seul leader de Betclic Élite, Monaco va retrouver l’Euroligue dès mardi (20h05) sur le parquet du Maccabi Tel-Aviv. En jeu : une huitième victoire de rang dans un début de saison sans accroc.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *