Montpellier's French midfielder Teji Savanier celebrates scoring his team's second goal during the French Ligue 1 football match between Montpellier (MHSC) and Strasbourg (RCS) at the Mosson stadium in Montpellier, southern France, on September 17, 2022. (Photo by Sylvain THOMAS / AFP)

Montpellier, décevant à Angers (2-1) dimanche dernier, a réagi pour renouer avec la victoire (2-1) devant Strasbourg, toujours sans victoire cette saison, ce samedi 17 juillet à la Mosson lors de la 8e journée de Ligue 1.

Un penalty inscrit par le capitaine Téji Savanier dans le temps additionnel (90+5’) a permis à l’équipe héraultaise de remporter sa quatrième victoire de la saison, en reprenant l’avantage sur le fil, après l’égalisation de l’attaquant sénégalais de Strasbourg, Habib Diallo, à cinq minutes de la fin (85’).

Sixième place pour Montpellier

L’équipe d’Olivier Dall’Oglio s’empare provisoirement de la 6e place et boucle ce premier quart de saison avec douze points. Elle avance à une bonne cadence mais manque tout autant de sérénité que de certitude, à l’aube d’un mois d’octobre très corsé.

Strasbourg, lui, va toujours aussi mal. Il court après sa première victoire et s’enlise dans la zone des relégables (17’). L’équipe de Julien Stéphan ne parvient pas à décoller, ni à retrouver la dynamique, qui était la sienne au bout d’une saison passée très réussie (6’).

Privée de neuf joueurs, blessés ou suspendus, Strasbourg a puisé dans ses ressources mentales mais a craqué en fin de match.

Auteur d’un début de match intense et déterminé, Montpellier a trouvé l’ouverture à la suite d’un coup de pied arrêté. Sur un corner de Savanier, l’attaquant Arnaud Nordin a surpris d’une reprise de la tête Matz Sels (17’) et inscrit son troisième but de la saison.

Les hommes de Dall’Oglio ont été à deux doigts d’ajouter un deuxième but sur une action similaire, mais le but de Nicolas Cozza a été refusé par la VAR.

Strasbourg, actif et très présent dans le pressing, est tombé sur l’excellent gardien montpelliérain Jonas Omlin. L’international suisse, de retour après deux matches de suspension, a repoussé une reprise de Kevin Gameiro (4’), puis un centre-tir de Ronaël Pierre-Gabriel (10’).

Dans une seconde période cadenassée et crispante, Strasbourg a poussé et fini par égaliser à la suite d’un corner mal repoussé par la défense héraultaise. À cinq minutes de la fin, Habib Diallo a réussi une demi-volée croisée (85’).

Dans le temps additionnel, Savanier a offert une victoire méritée à son équipe en transformant un penalty, provoqué par Valère Germain, et permis à Montpellier d’exulter.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *