Ce samedi 8 octobre, le Stade lavallois s’est incliné 3-2 à Grenoble. Avec trois buts encaissés lors des dix premières minutes, les Mayennais s’étaient dus la tâche compliquée.

Ce samedi 8 octobre 2022, le Stade lavallois s’est incliné 3-2 sur la pelouse de Grenoble au terme d’un scénario complètement fou, pour le compte de la 11e journée de Ligue 2. La faute à une entame de match catastrophique.

Trois buts en 10 minutes

En effet, les chances de ramener des points de ce déplacement ont semblé très vite s’évaporer, la faute à une certaine fébrilité défensive. Sanyang (3e), Gaspar (6e), puis de nouveau Sanyang (10e) offraient trois buts d’avance aux Grenoblois au bout de dix minutes de jeu.

Dans la foulée, assommés, les Lavallois se sont montrés approximatifs techniquement. Mais N’chobi, sur un centre mal repoussé par la défense grenobloise, obtenait un pénalty à la 24e minute, transformé par Julien Maggiotti (3-1, 26e). Un premier tournant, car les débats se sont ensuite équilibrés.

Le bijou de Seidou

Très active, la paire offensive faisait de nouveau parler d’elle à la 30e minute. Maggiotti trouvait N’chobi dans la profondeur plein axe, mais celui-ci ne parvenait pas à remporter son face-à-face avec Maubleu. L’attaquant lavallois voyait encore sa frappe être repoussée par le gardien à la 40e minute.

Mais Laval réduisait encore la marque peu de temps après par l’intermédiaire de Seidou, auteur d’une belle chevauchée dans la surface et d’une frappe imparable du pied gauche dans la lucarne opposée : 3-2, 44e.

Maubleu à l’œuvre

Dès le retour des vestiaires, les Lavallois prenaient le jeu à leur compte. Durbant et Naidji remplaçaient Sylla et N’chobi à la 60e pour tenter de forcer la décision. A la 67e, Maubleu devait de nouveau s’employer sur une demie-volée de Seidou, puis une frappe puissante de Naidji sur le corner qui suivait, et une tête de Goncalves (70e).

Alexis Sauvage permettait aux Tango de continuer à y croire en remportant son duel face à Phaeton à la 79e minute. Jimmy Roye, dans le temps additionnel, manquait de peu d’égaliser. Tout comme Gonçalves, dont la tête était stoppée sur sa ligne par Maubleu sur le dernier corner avant le coup de sifflet final.

Laval – Caen samedi prochain

Samedi 15 octobre 2022, à 19h, le Stade lavallois, 17e au classement avec 10 points, recevra le Stade Malherbe de Caen à Le Basser, pour tenter d’obtenir sa première victoire à domicile.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *