On a (un peu) retrouvé le Stade rennais.

Trois jours après son succès européen sur la pelouse de Larnaca, Rennes a remis le couvert en s’imposant largement contre Auxerre dans son antre (5-0).

D’entrée, les Rennais démarrent très bien, et Kamaldeen Sulemana ouvre rapidement le score d’un enroulé précis et puissant (1-0, 3e). En forme, le Ghanéen aurait même pu s’offrir un doublé après avoir dribblé Benoît Costil, mais Paul Joly a sauvé le ballon sur la ligne. Sorti dès la 12e minute après avoir vu sa cheville tourner, Baptiste Santamaria n’a pas pu voir de ses yeux les difficultés dans le jeu des Rennais qui ont, en plus, laissé quelques belles opportunités aux Auxerrois de revenir au score. Sauf que ni M’Baye Niang, auteur d’un superbe enchaînement frôlant la lucarne, ni Matthias Autret, qui a buté sur Steve Mandanda, ne trouvent la faille.

À l’heure de jeu, Auxerre va finir par imploser. Très discret pendant près d’une heure, Amine Gouiri a ouvert son compteur sous le maillot rouge et noir après un pressing gagnant sur Alexandre Coeff (2-0, 60e). Gouiri buteur, puis passeur (avec l’aide de Raveloson) pour Martin Terrier qui tue le suspense (3-0, 68e). L’AJA a baissé les bras, Rennes déroule, et Flavien Tait, passé entre Coeff et Jubal, s’en va corser l’addition après une longue passe décisive de… Mandanda (4-0, 78e). Le jeune Matthis Abline s’est finalement chargé de déposer la cerise sur le gâteau rennais d’un tir puissant pour son premier pion en Ligue 1 (5-0, 85e). Une première victoire éclatante cette saison pour Rennes, avant une semaine chargée avec la réception de Fenerbahçe et un déplacement à Marseille.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *