Si proche de l’exploit, les Portelois n’auront finalement pas réussi à remporter leur premier match de la saison, lors de cette sixième journée de championnat. Les Manceaux se sont imposés après prolongation (75-71).

Les supporters du Portel y ont cru jusqu’au bout. Mais finalement, c’est bien Le Mans, le favori, qui s’impose (75-71) après prolongation, au bout d’un match intense qui aura tenu le Chaudron en haleine. Malgré une belle prestation, la sentence est irrévocable et les Portelois laissent ainsi filer leur première victoire lors de cette sixième journée de championnat.

Tout au long du match, les joueurs d’Eric Girard ont tenu la dragée haute au cador sarthois (deuxième de Pro A à l’issue de ce match). Rebouchant chaque petit écart creusé par l’adversaire. A la mi-temps, le Portel figure même en tête au panneau d’affiche (38-37). S’offrant la possibilité de l’exploit.

Une prolongation arrachée par Hifi

Malgré un troisième quatre-temps favorable au Mans, les Portelois vont à nouveau recoller au score en fin de partie, grâce à un panier à deux points du jeune Nadir Hifi, à quelques secondes de la fin. La dernière possession mancelle, bien défendue, ne changera rien. Les deux équipes sont envoyées en prolongation, pour le plus grand plaisir des supporters, en ébullitions.

Cinq minutes additionnelles, où les locaux ont laissé filer des rebonds cruciaux. Les rebonds, c’est peut-être le facteur déterminant de cette défaite, tant le différentiel entre les deux équipes est important (46-30).

Côté performance, le pivot sarthois Williams Narace a donné du fil à retordre aux Portelois avec ses 21 points et ses 11 rebonds. Auxquels s’ajoutent les 16 points et 13 rebonds de l’ailier Tres Tinkle. Pour Le Portel, l’arrière Ronald Curry fini meilleur marqueur avec 18 points. La pépite Nadir Hifi compile 14 points, dont plusieurs tirs importants, mais avec un fâcheux 1/7 à trois points.

Le Portel se déplacera samedi prochain (29/10) à Pau pour affronter Pau-Lacq-Orthez et tenter de décrocher, enfin, sa première victoire de la saison.

Le Portel, la course au maintien

Les Manceaux après un départ parfait, viennent de concéder leur première défaite et comptent se reprendre dans le nord. Mais les Portelois toujours à la recherche d’un premier succès compteront sur l’appui du public pour se transcender !

A l’horizon, toujours pas de victoire en championnat pour les vikings portelois. Cette nouvelle campagne en Betclic Elite commence avec le goût amer des défaites qui s’enchainent. Cinq de suite, et souvent frustrantes, à l’image des deux dernières… Tout proche par exemple de piéger l’ASVEL au Chaudron (82-85) ou de battre Fos sur son propre terrain (79-77).

Pour ne rien arranger à cette situation, 3 jours après la mésaventure dans le sud, la nouvelle tombait sur les réseaux du club : “Benoit Mangin éloigné des parquets pour une durée de 6 à 8 semaines”. Le meneur souffre d’une luxation du doigt.

Mais c’est bien connu, au Portel il en faut plus pour baisser les bras. Habitué à la course au maintien, la formation nordiste sait que le chemin vers ce but sera un long marathon. Pour remplacer le leader et capitaine, le club a très vite appelé en renfort Austin Tilghman. Le meneur américain connu en France pour avoir fait quelques cartons avec Evreux, est une lueur d’espoir pour dynamiter l’attaque portéloise qui peine pour l’instant à mettre plus de 77 points par match.

Pour tenter de battre Le Mans, le club pourra compter également sur sa pépite Nadir Hifi, en pleine explosion ! Son superbe match (21 points, 5 passes) mercredi en Coupe de France face au Champagne Basket a offert aux siens le premier succès de la saison. “Cette victoire nous fait du bien, on en avait besoin” se félicitait Eric Girard. Une bonne occasion d’enchainer en championnat au Chaudron ?

Le Mans, privé de Tarpey

C’est avec un plâtre à la main droite que Terry Tarpey assistera au match de ce dimanche. Comme l’ESSM, Le Mans sera aussi privé de son général en chef pendant quelques temps. L’international français s’est fracturé le 3ème métacarpe lors du dernier match, et a dû se faire opérer ce vendredi.

Le MSB auteur d’un début de saison tonitruant avec quatre victoires de suite a donc vécu ses premières crispations le week-end dernier. Puisque la blessure du capitaine Tarpey s’accompagnait d’une défaite face aux Metropolitans 92…

Pour autant l’équipe d’Elric Delord a des armes pour réagir. A commencé par le meilleur marqueur, et évaluation de Betclic Elite : Matt Morgan. L’américain sait tout faire, et met à mal les défenses adverses à chaque journée (24,2 points, 21,8 d’évaluation). Grâce à son agressivité, il est aussi un maitre en la matière pour provoquer des fautes, encore une fois le meilleur dans l’exercice (7,2/match). Un paramètre que Le Portel devra prendre très au sérieux. Car aux cotés de la star les tâches défensives sont aussi assurées. Avec notamment Josh Carlton, un véritable cadenas humain. L’intérieur a terminé la rencontre face à Boulogne-Levallois avec 6 contres !

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *