Les Stéphanois se sont inclinés lundi soir sur la pelouse d’Annecy (2-1) et restent englués à la dernière position de la Ligue 2. Grâce à leur succès et au doublé de Moïse Sahi Dion, les Haut-Savoyards se donnent un peu d’air et remontent à la 13e place.

Le cauchemar continue pour Saint-Étienne. Les Verts s’étaient inclinés à Rodez (2-0) à la mi-novembre et ont repris la Ligue 2 avec un nouveau revers sur la pelouse d’Annecy (2-1).

La rencontre donnait lieu à une opposition entre deux mauvais élèves du Championnat. Avant le match, Saint-Étienne était dernier, Annecy 15e, les Annéciens avaient la moins bonne attaque et les Stéphanois la pire défense du classement. Dès la 2e minute, la digue stéphanoise cédait après une absence défensive d’Anas Namri. Après un grand pont côté gauche sur le latéral adverse, Maxime Bastian servait Moïse Sahi Dion qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (2e).

Les hommes de Laurent Batlles ont bien tenté de réagir, mais Ibrahima Wadji et Lenny Pintor manquaient de communication et se marchaient dessus, conséquence : le premier frappait au-dessus (22e). 20 minutes plus tard, le tandem était de nouveau à l’origine d’une situation probante, mais le contrôle moyen de Wadji permettait à Escales de bien boucher son angle (42e).

Des bonnes intentions, mais une fragilité importante derrière

Au retour des vestiaires, Moïse Sahi Dion doublait la mise avec beaucoup de réussite (51e). L’attaquant frappait une première fois sur Matthieu Dreyer, qui repoussait fébrilement le ballon, et Léo Pétrot faisait tout son possible pour dégager la balle, mais celle-ci heurtait Dreyer et retombait juste devant… Sahi Dion. Une nouvelle fois, l’avant-centre était là au bon endroit et s’offrait tranquillement un doublé.

Le dernier quart d’heure aurait pu être plus salutaire pour les Verts. Léo Pétrot amorçait d’abord la révolte des siens de la tête après un énième cafouillage dans la surface (76e). Deux minutes plus tard, Charbonnier allait reprendre au point de penalty un centre en retrait d’Abdoulaye Sidibé, mais un superbe tacle de Temanfo sauvait Annecy (78e).

Malgré une fin de match déridée où les deux blocs semblaient coupés en deux, le score n’évolua plus. Avec 30 buts encaissés en 16 matches, Saint-Étienne est la pire défense de Ligue 2 et occupe la place de lanterne rouge du classement. Annecy prend de l’avance sur la zone de relégation et remonte à la 13e place.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *