Une semaine après avoir partagé les points à domicile contre Grenoble (2-2), Saint-Etienne a été battu lundi soir, en match en retard de la onzième journée de Ligue 2, à Sochaux (2-1). Les hommes de Laurent Batlles, qui n’ont plus gagné depuis un mois, sont dix-huitièmes et à déjà quinze points du duo de tête, Bordeaux-Amiens. De son côté, Sochaux rejoint Le Havre à la troisième place.

Sochaux a conservé sa quatrième place de Ligue 2 en battant Saint-Etienne (2-1) au terme d’un match à rebondissements au stade Bonal, lundi en clôture de la 11e journée. Deux buts en tout début de chaque période ont sanctionné le manque de concentration des Stéphanois, qui ont eu le mérite de ne pas sombrer en réduisant le score par leur buteur Jean-Philippe Krasso en milieu de deuxième période.

Saint-Etienne qui restait sur un nul frustrant contre Grenoble (2-2), espérait décoller chez un cador de Ligue 2 mais a dû déchanter, trahi par son indiscipline et cueilli à froid par les Sochaliens qui ont marqué sur leur première occasion. Agouzoul a superbement lancé le FCSM en reprenant d’une aile de pigeon au premier poteau, le corner tiré par son capitaine Weissbeck (3e).

Sonnés, les Stéphanois ont eu du mal à installer leur jeu et se sont même retrouvés à deux doigts de concéder un deuxième but sur une frappe de Sissoko, mais Green s’est bien couché pour écarter le danger (8e). La première véritable occasion des hommes de Laurent Batlles a failli être décisive : Lobry, trouvé dans un petit périmètre, a décoché une frappe enroulée qui est allée s’écraser sur la barre transversale alors que Prévot, le gardien sochalien, était battu (16e).

Le début de la deuxième période a vu le scénario de la première mi-temps se répéter avec des Stéphanois punis par Doumbia (48e). Groggy à nouveau, Saint-Etienne a été proche du KO, cinq minutes plus tard quand Sissoko s’est présenté seul face à Green, mais son tir croisé a finalement fui le cadre.

Passée cette alerte, les Verts ont réduit le score dans leur temps forts, Krasso marquant sur pénalty son 8e but de la saison (69e). Ensuite, Pintor a eu la balle d’égalisation mais sa frappe peu appuyée a été captée par Prévot (74e). Cafaro n’a eu guère plus de réussite son tir s’écrasant sur le poteau (81e).

Les Verts, qui ont fini à dix après l’exclusion de Krasso dans le temps additionnel, restent scotchés à la 18e et relégables. Les Lionceaux, eux, restent quatrièmes seulement distancés pour le podium à la différence de buts. Samedi prochain, lors de la 12e journée de Ligue 2, Saint-Etienne reçoit le Paris FC, tandis que Sochaux se déplace à Metz.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *