La situation se complique pour Batlles.

Saint-Étienne a subi une terrible défaite sur sa pelouse face au Havre (0-6), samedi. Un résultat qui s’explique en partie par les trois cartons rouges reçus par les joueurs de Laurent Batlles.

C’était déjà bien triste en arrivant aux abords du stade Geoffroy-Guichard, sans bruit et aussi vide qu’un village abandonné un jour férié. Ce n’était presque rien au regard de la première période de l’AS Saint-Etienne. L’entame des joueurs de Laurent Batlles avait déjà beaucoup inquiété mais leur nervosité a fini par les mettre dans un pétrin incroyable.lire aussi

Fébriles d’entrée sur un premier renvoi de la défense, qui permettait à Amir Richardson de trouver le poteau droit d’Etienne Green (5e), les Verts n’ont pas attaqué la rencontre avec beaucoup d’allant à l’image du manque de solutions de passe à la relance. Il n’y avait pas de mouvement et on n’a pas senti pas d’amélioration dans l’animation collective.

Deux expulsions en six minutes

Les Havrais n’ont jamais été inquiétés et la partie a basculé à partir de la demi-heure de jeu. Anthony Briançon, bien trop agressif, a été averti deux fois en moins de cinq minutes, et prié de rejoindre les vestiaires (31e). L’arbitre François Letexier, visiblement alerté par son assistant, a expulsé à son tour de Mathieu Cafaro (37e) pour avoir repoussé sur son passage Oualid El Hajjam, qui en a beaucoup rajouté. Un rouge plutôt sévère au vu des images mais qui symbolise une nouvelle fois l’énervement d’une équipe qui n’y arrive toujours pas.

Que pouvaient donc espérer les Stéphanois à neuf sur la pelouse ? Pas grand-chose avec un passage à cinq en défense et trois joueurs au milieu qui se sont épuisés à faire l’essuie-glace. Le surnombre havrais n’a pas tardé à payer. Sur un corner de Nabil Alioui, Arouna Sangante, démarqué aux six mètres, a ouvert le score d’une volée du droit (51e, 0-1). Le calvaire s’est poursuivi avec une intervention manquée de Giraudon qui a profité à Yann Kitala. L’attaquant normand a poussé le ballon dans la course d’Alioui qui, avec un contre favorable, a permis au HAC de faire le break (57e, 0-2).

Tout allait à l’envers comme sur cette frappe de Victor Lekhal et un ballon détourné par Saïdou Sow dans son propre but (64e, 0-3). Et que dire de cette sortie hors de sa surface de Green qui a taclé irrégulièrement Kitala et a été à son tour expulsé (66e). Et de trois !

Trois buts dans les dix dernières minutes

La rencontre qui ne ressemblait pas à grand-chose, a basculé dans du grand n’importe quoi. On s’est contenté d’un bel arrêt de Raveyre sur un coup franc de Cornette (75e), du doublé d’Operi sur deux belles frappes (80e, 84e, 0-5) et d’une belle tête de Kitala (89e, 0-6) pour les quatrième, cinquième et sixième buts havrais.

Pas vraiment brillant lors de ses trois premières rencontres, Saint-Etienne a touché le fond à domicile dans un stade sans public. La semaine risque d’être tendu à l’Étrat avant un déplacement à Valenciennes où Laurent Batlles devra faire sans Green, Cafaro et Briançon.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *