Après le match nul contre Nantes lors de la précédente journée, l’Olympique de Marseille n’a pas relevé la tête à domicile, face à Toulouse, après un match complètement raté.

Alors qu’ils entament un marathon automnal copieux, les Marseillais inquiètent de plus en plus. Dimanche 17 septembre, l’OM a concédé un match nul dans tous les sens du terme sur sa pelouse, face à Toulouse (0-0). Une prestation terne, dont il n’y a rien à retenir ou presque, même si les Olympiens ont touché les montants par deux fois, par Valentin Rongier (57e) et Jonathan Clauss (78e).

Des Marseillais insipides

En dehors de cela, les hommes de Marcelino n’ont absolument rien montré pour rassurer leur public, à quatre jours de leur entrée en lice en Ligue Europa, sur le terrain de l’Ajax Amsterdam, et à une semaine du Classique face au PSG, au Parc des Princes. En amont de la rencontre, le même Marcelino avait pourtant annoncé que lui aussi ne voulait plus s’ennuyer en regardant son équipe jouer. Mais l’Espagnol va devoir attendre pour s’enthousiasmer, et aussi se retrousser les manches pour réveiller ses troupes.

Apathiques, sans idées et incapables de changer de rythme, les Olympiens n’ont jamais véritablement inquiété les Toulousains malgré leurs 24 tentatives, dont 6 cadrées. En dehors de Vitinha, de nouveau impliqué et remuant, aucun élément phocéen n’a semblé à son niveau. En face, Toulouse a tenté plusieurs fois sa chance en contre, et aurait même pu réaliser le coup parfait avec un peu plus de précision dans le dernier geste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *