Au sommet de la Super Planche des Belles Filles, à l’issue de la 8e et dernière étape du Tour de France Femmes avec Zwift, remportée par Annemiek van Vleuten (Movistar Team) et qui a consacré cette même Néerlandaise au classement général, Marion Rousse, la directrice de cette nouvelle épreuve, a tiré un bilan à chaud de ces huit jours de course. “C’était super. Pour être honnête avec vous, j’ai versé quelques larmes quand j’ai passé l’arrivée au sommet au sommet de la Super Planche des Belles Filles et que j’ai vu tout le monde présent au bord des routes. On se dit qu’on a su faire un truc assez exceptionnel”, confie l’ancienne cycliste professionnelle.

“On fera le point dans quelques jours, mais la base est très solide”

“C’était juste génial, on a vécu une semaine incroyable”, poursuit-elle. “Je pense qu’on ne se rend pas encore compte de ce qu’on a fait, il nous faudra quelques jours pour réaliser. J’étais dans les coulisses avec Van Vleuten, Vos et d’autres filles, et tout le monde, à tous les échelons de la course, est content. S’il y avait une chose à changer ? Là, je n’ai pas du tout envie de penser à ce qu’il faut changer. Il faut surtout qu’on savoure ce qu’on a réussi à faire. Ça a été du beau spectacle tous les jours, et l’organisation a également été super. Les équipes d’ASO ont vraiment traité ce Tour comme étant un vrai Tour de France. On fera le point dans quelques jours, mais la base est très solide. Vivement l’année prochaine”, conclut Marion Rousse.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *