Très souvent placé depuis deux éditions mais jamais gagnant, Jasper Philipsen a remporté ce dimanche la 15e étape du Tour de France. À Carcassonne, à l’issue d’un sprint massif très disputé, le Belge de l’équipe Alpecin-Deceuninck a battu son compatriote Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) et le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo). Peter Sagan (Team TotalEnergies), Danny van Poppel (BORA-hansgrohe), Dylan Groenewegen (Team BikeExchange-Jayco), Florian Sénéchal (Quick-Step Alpha Vinyl Team) et Luca Mozzato (B&B Hotels-KTM) ont complété le top 8. Si les sprinteurs ont pu se jouer la victoire à Carcassonne, ils ont bien failli de nouveau se faire piéger, Benjamin Thomas (Cofidis) n’ayant été revu qu’à 500 mètres de la ligne après avoir effectué un sacré numéro, d’abord en compagnie d’Alexis Gougeard (B&B Hotels-KTM), puis tout seul.

Roglic non-partant, Kruijswijk abandonne, Vingegaard et Benoot à terre : la Jumbo-Visma a souffert

Au classement général, il n’y a pas de changements, Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma) devançant toujours Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), Geraint Thomas (INEOS Grenadiers), Romain Bardet (Team DSM) et Adam Yates (INEOS Grenadiers). Si elle n’a pas eu de conséquences au niveau du classement, cette journée a en revanche fait du mal au Team Jumbo-Visma, qui a vu plusieurs de ses coureurs chuter, dont le maillot jaune. Si ce dernier ne semble pas blessé, Tiesj Benoot s’est fait mal et Steven Kruijswijk, touché à la clavicule, a dû abandonner, rejoignant ainsi Primoz Roglic, non-partant ce dimanche matin, parmi les coureurs qui ne pourront pas soutenir Jonas Vingegaard lors de la dernière semaine.

Wout Van Aert dans uné échappée de trois coureurs, le maillot vert se relève

Comme attendu, les baroudeurs sont de sortie en ce début de 15e étape. Alexis Gougeard (B&B Hotels-KTM), Tim Wellens (Lotto Soudal), Matteo Jorgenson (Movistar Team), Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Matej Mohoric (Bahrain Victorious), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo)… tous ces hommes tentent de sortir du peloton, mais ils ne sont finalement que trois à constituer l’échappée du jour. En son sein, on retrouve Nils Politt (BORA-hansgrohe), Mikkel Honoré (Quick-Step Alpha Vinyl Team) et… Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) !

Malgré des relances, ce trio n’est pas rejoint, ce qui ne fait pas les affaires de Van Aert, qui tablait sur une échappée plus conséquente. Le maillot vert fait sa part de travail pendant quelques kilomètres, puis, à 160 bornes de l’arrivée, son directeur sportif lui demande de se relever, ce que Wout Van Aert fait sans hésiter, le but étant désormais de disputer le sprint massif qui pourrait se dérouler dans les rues de Carcassonne dans quelques heures. Nils Politt et Mikkel Honoré ne sont donc plus que tous les deux en tête, avec une avance d’environ 2’30”.

Kruijswijk abandonne, Vingegaard et Benoot à terre : le cauchemar du Team Jumbo-Visma !

Dans le peloton, qui a repris Van Aert, trois équipes impriment le rythme : le Team BikeExchange-Jayco de Dylan Groenewegen, l’Alpecin-Deceuninck de Jasper Philipsen et la Trek-Segafredo de Mads Pedersen. Durant de très nombreux kilomètres, ces trois équipes gèrent parfaitement l’écart avec un duo de tête qui ne se fait pas beaucoup d’illusions. À 65 kilomètres de l’arrivée, un fait de course très important se produit puisque Steven Kruijswijk et Wout Van Aert, deux coéquipiers du maillot jaune, sont impliqués dans une chute, tout comme Jakob Fuglsang (Israel-Premier Tech) et Martijn Tusveld (Team DSM).

Si Van Aert – qui ne semble pas touché physiquement – Fuglsang et Tusveld peuvent repartir, ce n’est pas le cas de Kruijsiwjk, victime d’un souci à la clavicule et qui doit monter dans une ambulance. Quelques kilomètres plus loin, la malchance touche de nouveau le Team Jumbo-Visma puisque ce sont Tiesj Benoot et le maillot jaune en personne, Jonas Vingegaard, qui se retrouvent à terre ! Le Danois se relève et repart rapidement, mais c’est en revanche plus compliqué pour Benoot, qui boîte. Le Belge remonte néanmoins sur sa machine et reprend la route, tandis que Vingegaard revient sur le peloton.

Les Trek-Segafredo font tout exploser, Jakobsen et Ewan distancés, Groenewegen se bat

Un peloton qui a désormais franchement accéléré, les Trek-Segafredo imprimant un rythme d’enfer dans la côte des Cammazes afin de distancer certains sprinteurs qui pourraient contrarier Mads Pedersen dans la dernière ligne droite. Et l’action de l’équipe américaine fonctionne puisque Fabio Jakobsen (Quick-Step Alpha Vinyl Team), Caleb Ewan (Lotto Soudal) et Dylan Groenewegen (Team BikeExchange-Jayco) perdent le contact avec un peloton qui a repris Nils Politt et Mikkel Honoré. Si les deux premiers sprinteurs cités sont repoussés très loin et ne pourront pas jouer la victoire à Carcassonne, Groenewegen a limité la casse dans la montée, le Néerlandais n’étant pointé qu’à 1 minute au sommet.

Entouré par de nombreux coéquipiers, le Néerlandais se bat pour revenir à l’avant, mais la Trek-Segafredo – avec notamment Bauke Mollema et Quinn Simmons – continue son travail de sape, soutenue par un coéquipier d’Alberto Dainese (Team DSM) et un coéquipier de Danny van Poppel (BORA-hansgrohe), deux des sprinteurs qui ont gardé leur place au sein d’un peloton duquel sont parvenus à s’extraire Benjamin Thomas (Cofidis) et Alexis Gougeard (B&B Hotels-KTM). À 30 kilomètres de l’arrivée, les deux Français possèdent 30 secondes de marge sur la meute, tandis que le groupe Groenewegen – dans lequel on retrouve aussi Alexander Kristoff (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Hugo Hofstetter (Team Arkéa-Samsic) et Luca Mozzato (B&B Hotels-KTM) – est sur le point de rentrer sur le peloton, ce qui est chose faite 5 bornes plus loin.

Benjamin Thomas résiste, le peloton revient, la première de Jasper Philipsen

Devant, Benjamin Thomas et Alexis Gougeard font un beau numéro, mais le retour du peloton semble inéluctable, beaucoup d’équipes souhaitant un sprint massif. À un peu moins de 5 bornes du but, et alors que l’écart est d’une dizaine de secondes, Thomas distance Gougeard, qui est repris quelques instants plus tard. Impressionnant, l’homme de tête tient tête au peloton, mais cette étape fait 500 mètres de trop pour le Tarnais, qui se fait reprendre dans la dernière ligne droite. Lancé par Jasper Stuyven, Mads Pedersen lance aux 250 mètres. Wout Van Aert et Jasper Philipsen sont les seuls à pouvoir rivaliser avec le Danois, et c’est finalement Philipsen qui décroche le gros lot pour quelques centimètres devant Van Aert et Pedersen.

CLASSEMENT DE LA 15È ÉTAPE

1 BEL Jasper PHILIPSEN Alpecin-Deceuninck 4h27’27”

2 BEL Wout VAN AERT Jumbo-Visma m.t.

3 DAN Mads PEDERSEN Trek-Segafredo m.t.

4 SLK Peter SAGAN Team TotalEnergies m.t.

5 NED Danny VAN POPPEL BORA-hansgrohe m.t.

6 NED Dylan GROENEWEGEN Team BikeExchange-Jayco m.t.

7 FRA Florian SENECHAL Quick-Step Alpha Vinyl m.t.

8 ITA Luca MOZZATO B&B Hotels-KTM m.t.

9 ITA Andrea PASQUALON Intermarche-Wanty-Gobert Materiaux m.t.

10 GBR Fred WRIGHT Bahrain Victorious m.t.

Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/sportsactuindependant/

Suivez moi sur Instagram : https://instagram.com/sports_actu_independant?igshid=YmMyMTA2M2Y=

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *